Mobile : Textolife : "Il faut donner envie aux plus jeunes d'échanger et surtout de sauvegarder ces échanges" (EXCLU)

L'écrit n'est pas mort, loin de là !
Ecrit par

Oubliez les albums photo, en 2017, ce qui devrait connaître un essor considérable, c'est le développement des albums de conversations. De quoi réconcilier les jeunes avec le non-éphémère ? Yasmine Bahri Domon, digitale entrepreneuse et co-fondatrice de Textolife, une application dédiée, répond à nos questions.

A l'heure où on vous répète à longueur de journées, ou presque, que la jeune génération est plus à l'aise avec la communication imagée qu'avec la communication verbale, quelques éléments viennent nuancer ces propos aujourd'hui. D'une part, il y a quelques jours, le phénomène des messageries instantanées faisait partie des 4 points-clés marquant la rupture des Millennials avec leurs aînés. D'autre part, le mois dernier, nous vous présentions TextoLife, une appli qui transforme des conversations éphémères en livres personnalisés. De quoi réconcilier les jeunes avec l'écrit et le non-éphémère ? Yasmine Bahri Domon, digitale entrepreneuse et co-fondatrice de Textolife, nous parle de ce phénomène en cours, en répondant à nos questions.

-Air of melty : Comment est née l'idée de créer TextoLife ? Le sentiment d'un manque dans toutes les applis lancées ?

Yasmine Bahri Domon, digitale entrepreneuse et co-fondatrice de Textolife : L’idée est née pendant les fêtes de Noël, en 2013 : nous sommes deux sœurs qui souhaitons créer un cadeau original et fait maison. Je pense alors à un livre de conversations SMS familiales, l'idée étant de regrouper les conversations SMS et MMS de mes parents, mon frère et ma sœur qui étaient à l'époque dispersés aux quatre coins du monde, et d'en créer un livre. Une sorte d'album photos familial version 2.0, avec toutes les discussions et images envoyées. La composition fut longue et laborieuse, car tout a été "fait main" grâce à des captures d’écran rassemblées sous Word. Mais le résultat a séduit tout le monde : c’était une réussite. On s'est alors dit qu'on n'était sûrement pas les seules à avoir eu envie de conserver les échanges instantanés (sms/Mms/WhatsApp/Messenger) et d'en faire un livre. Mais refaire un tel livre dans les mêmes conditions était juste impensable : trop long, trop compliqué, trop cher. Alors, on a décidé de monter en famille un processus automatisé qui permet d’offrir à tous la possibilité de construire son histoire dans un livre personnalisé de qualité, pour que les meilleurs moments de vie ne puissent plus disparaître.

-Air of melty : Comment fonctionne TextoLife, concrètement ?

Y.B.D : Il suffit d'aller sur www.textolife.com, de s’inscrire puis de choisir ce que vous souhaitez faire : imprimer vos conversations SMS, WhatsApp ou Messenger, en incluant texte et images. En quelques clics, votre album est généré et livré chez vous ou directement chez la personne à qui vous souhaitez l'offrir. Le livre peut être imprimé ou sous format PDF, téléchargeable depuis le site TextoLife. Chaque livre est unique. Le contenu l'est bien entendu mais vous pouvez le personnaliser : choix du titre, de l'introduction, d'un thème graphique, etc.

-Air of melty : On parle beaucoup d'une jeune génération plus à l'aise avec les mots qu'avec les images. L'application TextoLife entend-t-elle prouver que les jeunes et l'écrit, ça matche encore, au point de vouloir conserver ces échanges ?

Y.B.D : Les textolifeurs (Les utilisateurs de nos services) ont tous les âges mais en majorité ce sont des femmes qui ont entre 25 et 65 ans. Ce que nous souhaitons faire c'est donner envie aux plus jeunes d'échanger et surtout de sauvegarder ces échanges. Nous avons tous trop tendance à vivre dans un monde éphémère et d'oublier des instants de vie si précieux.

-Air of melty : Quels sont les types de conversations que vous traitez le plus aujourd'hui ? Sujets comme applications supports de ces discussions ?

Y.B.D : Je ne peux pas vous dire avec précision quels sont les messages échangés car nous n'y avons pas accès, la génération du livre étant automatisé en toute sécurité. Mais, selon les titres, on peut vous dire que la tendance est l'échange amoureux, les échanges familiaux, les échanges amicaux et aussi les échanges d'êtres chers disparus. Nous avons par contre réuni des témoignages de certains clients et l'une d'elle m'a raconté que l'un de ses amis a demandé en mariage sa petite amie en lui offrant le livre Textolife de leurs échanges...et elle a dit oui !

-Air of melty : Quels sont les projets d'évolution pour la firme ?

Y.B.D : Ils sont nombreux : nous avons intégré l'accélérateur d'Orange en octobre, L'Orange Fab, qui nous aide à asseoir notre notoriété en France et à nous exporter à l'international. Nous avons aussi signé un partenariat avec le Cloud d'Orange France pour permettre aux clients d'Orange de bénéficier de 15 % de réduction sur nos services et de sauvegarder le livre de leur plus beaux échanges SMS, MMS, WhatsApp et Messenger dans leur Cloud d'Orange. Nous allons aussi proposer d'autres services innovants dans le domaine de la sauvegardes des échanges éphémères.

-Air of melty : Quel bilan pour 2016 et quelle est votre ambition pour 2017 ?

Y.B.D : 2016 a été une magnifique année durant laquelle nous avons doublé nos ventes. Et nous avons surtout donné envie à d'autres internautes de sauvegarder leurs conversations et de les offrir. De même, nous avons participé à donner l'envie d'écrire, de partager, d'offrir. Nous pensons atteindre notre point d'équilibre en 2017, en doublant encore nos ventes, et nous implanter dans un pays à l’international.

Crédit : textolife