Marketing

3 classes d'âge pour une génération Millennial, quel impact ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 1 min
3 classes d'âge pour une génération Millennial, quel impact ?

En cette année 2017, on vous l'a déjà dit, s'il existe une jeune génération, elle se compose de plusieurs profils. Selon une infographie créée par Alice Vachet, on peut plus précisément repérer trois classes d'âge principales. Mais qu'est-ce qui les distingue entre elles ? Réponse tout de suite !

Vous le savez si vous nous lisez régulièrement, la mission d'Air of melty au quotidien est de vous aider à toujours mieux cerner la jeune génération. À ce sujet, nous vous répétons régulièrement que la celle-ci se distingue en deux catégories principales : la génération Y d'un côté et la génération Z de l'autre. Alors que, récemment, nous vous présentions 4 clichés à oublier au plus vite pour bien comprendre les Millennials, on apprend aujourd'hui qu'une infographie signée Alice Vachet et regroupant des données récupérées du côté de Grazia et de Médiamétrie place les 13-17 ans du côté de la génération Millennials, en distinguant 3 catégories d'âge au sein de cette génération : les 13-17 ans, donc, qui sont généralement baptisés génération Z, les 18-24 ans et enfin les 25-34 ans. Ensemble, ils constituent 16,5 millions de jeunes. Mais qui dit trois catégories de jeunes dit forcément des caractéristiques différentes pour chacune d'elles. Alors, qu'est-ce qui fait la spécificité de chacune de ces catégories ?

3 classes d'âge pour une génération Millennial, quel impact ?

Les 13-17 ans, qui constituent 21% de la génération Y, se distinguent en étant 72% à utiliser un mobile au quotidien, principalement pour "jouer à des jeux en ligne, téléphoner via Internet ou encore regarder des vidéos". Aussi, on note que 59% de leurs contacts médias sont consacrés aux loisirs numériques. Par ailleurs, ils sont aussi trois sur quatre à écouter la radio chaque jour ! Enfin, ils manifestent plus d'intérêt pour le sport et les expos/musées que les autres Millennials. De leur côté, les 18-24 ans, qui représentent 33% des Millennials, se font remarquer en étant 81% à utiliser un smartphone chaque jour, "essentiellement pour tchater avec des amis et naviguer sur le web". Ces derniers consacrent 56% de leurs contacts médias aux loisirs numériques. Enfin, ils manifestent plus d'intérêt pour le sport et les jeux vidéo que les deux autres catégories. En ce qui les concerne, toujours selon l'infographie, les 24-34 ans, qui constituent 46% des Millennials, manifestent plus d'intérêt pour la lecture, le bricolage et le jardinage que les autres catégories. Ils consacrent pour leur part 48% de leurs contacts médias aux médias traditionnels et ils sont 71% à utiliser un smartphone chaque jour, essentiellement pour téléphoner.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Digital, Discours, Valeurs, 4 clichés à oublier au plus vite pour bien comprendre les Millennials
À lire aussi
44% des Millennials prévoient d'acheter lors du Black Friday 2017
À lire aussi
La qualité mise en avant, l'élément premier qui influence les Millennials en matière d'achat
À lire aussi
Les Millennials, une génération qui fait évoluer les processus d'achat
À lire aussi
Dealabs, "Le Black Friday montre que les modes de consommation privilégient l’aspect social et communautaire du shopping" (EXCLU)
Encore plus de contenus
Marketing il y a 8 heures

Quel est le réel impact des confinements sur le secteur du bricolage ?

Lors du premier confinement, de nombreux Français ont misé sur le bricolage pour occuper leurs journées. Est-ce une nouvelle fois le cas lors de ce deuxième confinement ? Et quelles sont les enseignes qu'ils priviélgient ? Pour répondre à ces questions, l'appli de cashback Joko a analysé l'évolution des dépenses de ses utilisateurs au cours des deux confinements.

Quel est le réel impact des confinements sur le secteur du bricolage ?
3 classes d'âge pour une génération Millennial, quel impact ?
Pixel de tracking