Marketing

Acast, "Le podcast séduit car il traite de sujets sociétaux pas ou peu traités dans les médias traditionnels" (EXCLU)

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 3 min
Acast, "Le podcast séduit car il traite de sujets sociétaux pas ou peu traités dans les médias traditionnels" (EXCLU)

Le podcast, sujet incontournable de cette année 2021 ? Pour l'interview de la semaine, Yann Thébault, Regional Managing Director chez Acast nous parle de la puissance de ce format et de comment les marques ont intérêt à s'en servir.

Le podcast, c'est sans aucun doute l'un des formats forts de l'année 2021. Et c'est particulièrement vrai auprès des 18-35 ans, qui sont ceux qui consomment le plus ce genre de contenus en ligne actuellement. À l'heure où de nombreuses marques se lancent dans ce domaine, de Netflix à Orange (avec son podcast MDR) en passant par Dorcel avec son expérience audio inédite, Yann Thébault, Regional Managing Director chez Acast, répond à nos questions et nous explique en quoi le podcast promet d'être un élément incontournable au cours des mois à venir.

Yann Thébault, Regional Managing Director chez Acast
Crédit : acast

-Air of melty : Pouvez-vous nous présenter Acast en quelques mots et quelques chiffres ?

Yann Thébault, Regional Managing Director chez Acast : Acast est une société suédoise fondée en 2006 et présente à l'international dans une quinzaine de pays. Nous hébergeons et commercialisons plus de 20 000 podcasts, ce qui représente plus de 300 millions d'impressions mensuelles par mois dans le monde.

-Air of melty : Le nombre de Français qui écoutent des podcasts, notamment natifs, explose année après année et c'est particulièrement vrai en ce qui concerne les 18-35 ans. Pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet ? Qu'est-ce qui plaît tant aux jeunes dans le podcast ?

Y.T : On note un intérêt grandissant pour le podcast sur cette tranche d'âge car ce nouveau média traite de sujets sociétaux pas ou peu traités dans les médias traditionnels. L'écoute de podcast répond également à des besoins d'usage comme la mobilité, l'écoute à la demande, la variété de sujets, la relation audio plus vraie et intimiste...

-Air of melty : Quels sont les sujets et les formats qui les engagent le plus ?

Y.T : Apprendre, comprendre et se divertir sont les raccourcis que l'on peut faire quand il s'agit de décrire pourquoi les podcasts sont écoutés, notamment par les plus jeunes. En revanche, il est plus difficile de définir le format le plus engageant mais je citerais l'interview, le documentaire, et la fiction.

-Air of melty : En quoi l'année 2020 a-t-elle été déterminante dans le secteur du podcast ?

Y.T : La mesure d'audience est un élément fondamental pour permettre aux éditeurs de comparer leurs performances et pour donner confiance aux annonceurs qui financent indirectement en partie la création de podcast. La pandémie a eu un impact positif sur l'augmentation des écoutes au global. Le besoin d'authenticité et de proximité a indéniablement favorisé la consommation de podcast.

-Air of melty : Comment les marques peuvent-elles aujourd'hui voir le podcast comme un bon moyen de s'exprimer ? Quels sont vos conseils en la matière ?

Y.T : Les marques ont plusieurs moyens pour prendre la parole dans les podcasts. Avant de se lancer dans un podcast de marque, qu'il va falloir médiatiser pour générer des écoutes, nous conseillons aux annonceurs de s'approprier le média en testant des dispositifs de sponsoring (Host read) pour voir comment la communauté va réagir à leur message et pour se familiariser avec cet univers. Le sponsoring agit comme une caution pour la marque qui va pouvoir s'appuyer sur des communautés existantes pour relayer son message.

Le podcast est un sujet incontournable en 2021
Crédit : acast

-Air of melty : Concrètement, quelle forme prend la publicité dans les podcasts : sponsoring, pre-roll... ? Quels sont les formats à privilégier et quels sont les résultats que l'on peut espérer ?

Y.T : Il existe 2 formats publicitaires majeurs: le spot audio et le sponsoring qui peuvent être diffusés en pré, mid ou post roll. En France, le mid n'existe quasiment pas alors que c'est l'emplacement préféré des annonceurs dans les marchés matures. Le spot audio doit être adapté à l'environnement digital et à l'univers podcast où le débit vocal est plus lent, plus posé, et qui doit s'intégrer dans le contenu pour une meilleure réception possible. Le sponsoring revêt plusieurs formes, car il peut s'agir d'un sponsoring lu par le podcasteur mais également le sponsoring d'épisodes, ou encore des interviews contextualisées insérées dans le podcast.

-Air of melty : Quels sont les 3 conseils que vous donneriez à ceux qui envisagent de se lancer en matière de podcasts ? Et les 3 erreurs à éviter ?

Y.T : Mes trois conseils sont : définissez bien votre sujet en fonction de l'audience à qui vous souhaitez vous adresser ; travaillez votre communauté dès le début ; publiez régulièrement. Les erreurs à éviter : ne sous estimez pas la charge de travail que ça représente ; n'imaginez pas que vous avez besoin de dépenser une fortune pour vous équiper ; attention aux droits d'auteur (musique, extraits...).

-Air of melty : Comment voyez-vous le secteur du podcast évoluer au cours des mois à venir, tant sur le fond que sur la forme ?

Y.T : La production de contenu va continuer de croître avec de plus en plus de sujets qui seront abordés, la consommation va continuer à se développer et le format va se démocratiser petit à petit. Le podcast a de beaux jours devant lui, nous ne sommes qu'au début de l'aventure en France !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Dorcel mise sur une expérience audio interactive inédite pour titiller ses clients
À lire aussi
Orange et Marcel lancent MDR, un podcast qui entend sensibiliser les jeunes aux dérives du digital
À lire aussi
All for Content, "Le Slow Content est ce qui permet aux marques de rayonner" (REPORTAGE)
À lire aussi
Julien Rio, le boom des plateformes audio : quelles opportunités pour les entreprises ? (TRIBUNE)
À lire aussi
Les éléments à connaître pour comprendre la génération des Zillennials
Encore plus de contenus
Société il y a 9 jours

Les jeunes et l'apéritif, quelle réalité en 2021 ?

Il n'y a pas d'heure pour l'apéro, et il n'y a pas de saison non plus ! En cet automne 2021, YouGov s'est intéressé au rapport des Français au moment de l'apéritif. Verdict, la jeune génération donne (encore une fois) le ton en la matière.

Les jeunes et l'apéritif, quelle réalité en 2021 ?
Acast, "Le podcast séduit car il traite de sujets sociétaux pas ou peu traités dans les médias traditionnels" (EXCLU)
Pixel de tracking