Marketing

Akim Omiri, “En tant que jeune homme, j’attends des marques qu’elles soient plus responsables et qu’elles défendent des valeurs” (EXCLU)

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 3 min
Akim Omiri, “En tant que jeune homme, j’attends des marques qu’elles soient plus responsables et qu’elles défendent des valeurs” (EXCLU)

La sensibilité, une faiblesse pour la jeune génération ? Pas du tout, au contraire ! C’est ce que montre la nouvelle campagne signée Gillette, portée par l’humoriste Akim Omiri. Nous en avons profité pour interroger le jeune trentenaire sur sa vision sur sa génération et sur le rôle des marques aujourd’hui.

Au quotidien, la rédaction d'Air of melty se donne pour mission de vous aider à mieux cerner la jeune génération. Dans ce contexte, il y a peu, nous vous présentions les 7 grandes différences qui séparent les Millennials de la Génération Z. Mais, il faut le savoir, de nombreux éléments rapprochent également ces deux catégories de consommateurs, notamment en ce qui concerne les valeurs qu'ils recherchent auprès des marques. À ce sujet, Akim Omiri, humoriste qui a réalisé plusieurs sketchs pour la nouvelle campagne de Gillette, nous parle de son rapport à la sensibilité et à l'engagement.

-Air of melty : Aujourd'hui, 87% des hommes se considèrent comme sensibles et plus de 7 sur 10 pensent qu'un homme sensible est un homme moderne, sûr de lui. C'est votre cas ?

Akim Omiri, humoriste : Oui totalement, mais je pense qu’il y a plusieurs notions à prendre en considération dans cette question. Pour moi, on peut être sensible et moderne sans pour autant être sûr de soi. Il n’y a pas qu'une seule manière d'être un homme et il n'y a pas que dans la réussite que l’on peut en être un. Homme ou femme, le plus important est d’accepter et d’assumer d’être humain avant tout. Ça fait un peu phrase toute faite, mais c’est vraiment ce que je pense.

-Air of melty : Pour vous, qu'est-ce que la sensibilité masculine au juste ? En quoi c'est un atout aujourd'hui ?

A.O : Selon moi, être un homme sensible c’est accepter le fait de ressentir des émotions, qu’elles soient bonnes ou mauvaises car c’est juste normal. Je ne dirais pas que c’est un atout à proprement parler, mais le fait d’être en accord avec sa sensibilité permet de se libérer. Finalement, prétendre au quotidien de n’en avoir aucune devient une sacrée contrainte. Enfouir cela, tôt ou tard, causera des problèmes !

-Air of melty : À l'heure où 19% des jeunes pensent qu'un homme sensible "n'est pas un vrai homme", est-ce que c'est facile d'affirmer sa sensibilité au quotidien ?

A.O : Le plus important ici est de s’écouter. Personnellement, je ne ressens pas le besoin d'affirmer ma sensibilité au quotidien. Je ne vois pas cela comme quelque chose à affirmer ou revendiquer. Ma sensibilité n'est pas quelque chose d’exacerbé. Mes amis sont comme moi, ce n’est pas un combat puisqu’on ne se juge pas, tout simplement. Il faut savoir faire preuve d'empathie. Chacun vit sa vie comme il l'entend. Il n’y a pas qu'une seule façon de ressentir les choses.

-Air of melty : En quoi la campagne "Sensitive" de Gillette vous parle particulièrement ?

A.O : Quand on est dans le milieu artistique et particulièrement sur YouTube, on reçoit des commentaires, des critiques et des jugements, tous les jours. Créer demande de la sensibilité pour puiser dans ce que l’on ressent, dans ce que l’on imagine ou ce que l’on rêve. Mais, il ne faut pas l’être trop pour pouvoir encaisser les retours parfois brutaux des internautes anonymes ! Lorsque Gillette m'a proposé cette campagne, j'ai trouvé que c'était une thématique qui me parlait totalement. J’étais super content car c’était une bonne occasion d’illustrer mon point de vue sur la sensibilité masculine et de la représenter à ma façon.

-Air of melty : En tant que jeune homme, qu'attendez-vous des marques aujourd'hui ? Quelles sont les valeurs que vous recherchez dans la publicité et dans votre consommation ?

A.O : J’attends des marques qu’elles soient plus responsables, qu’elles s'engagent dans des causes, qu’elles soient plus éthiques et défendent des valeurs, comme le respect, la tolérance ou la bienveillance. Mais l’essentiel aujourd’hui, est qu'elles respectent également et surtout notre planète. Par exemple, je ne consomme plus aucun produit contenant de l'huile de palme car je sais les dégâts que ça cause et qu'il y a plein d’autres manières de la substituer.

-Air of melty : Quel message souhaiteriez-vous envoyer à la jeune génération, au sujet de la sensibilité au masculin ?

A.O : Faites-vous confiance, écoutez-vous et d'ici quelques années, ce ne sera même plus un sujet. Tout le monde trouvera normal d’assumer sa sensibilité, comme une évidence.

Inscrivez-vous à la newsletter !
Encore plus de contenus
TikTok

TikTok lance son tout premier smartphone

TikTok, une référence toujours plus incontournable pour la jeune génération ? C'est ce que l'on peut penser à la vue de la dernière annonce en date de l'application chinoise : la firme, en collaboration avec Smartisan, lance son tout premier smartphone. De quoi faire de TikTok bien plus qu'une simple appli.

TikTok lance son tout premier smartphone
Akim Omiri, “En tant que jeune homme, j’attends des marques qu’elles soient plus responsables et qu’elles défendent des valeurs” (EXCLU)
Pixel de tracking