Top 10 cinéma

Brice de Nice 3 (presque) disponible en streaming sur la toile, la campagne LOL et pertinente

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Brice de Nice 3 (presque) disponible en streaming sur la toile, la campagne LOL et pertinente

Les jeunes et le piratage, ça matche, malheureusement. A l'heure où les Millennials sont les plus grands consommateurs de contenus illégaux en ligne, la production de Brice de Nice 3 a décidé de les prendre à leur propre piège. On peut le dire, Brice les a bien cassés !

Cinéma et marketing, un duo qui fonctionne à tous les coups, ou presque ! A l'heure où l'industrie du cinéma mise de plus en plus sur le marketing pour convaincre les spectateurs de venir voir les films qui leur sont proposés dans la multitude de contenus qui sortent chaque semaine, c'est assez logiquement que ce marketing prend forme sur tous les supports possibles. A titre d'exemple, pas plus tard que cet été, la rédaction d'Air of melty vous dévoilait la campagne de promotion du dernier volet des aventures de Jason Bourne, qui a confronté les internautes à leur mémoire en ligne au travers d'un dispositif très spécial. De même, quelques semaines plus tard, JayMaxVI et PushYourPink étaient mis au défi pour la sortie du film Nerve, avec l'opération #eNERVEdeuxYoutubeurs. En ce mois d'octobre 2016, et plus précisément, en ce 19 octobre, c'est le film Brice de Nice 3 qui occupe tout le devant de la scène, avec une couverture médiatique (et marketing) qui dure depuis plusieurs semaines déjà. Rappelez-vous, il y a quelques jours, nous vous parlions du fait que Quick se mettait à la casse pour Brice de Nice 3. Aujourd'hui, c'est le public que la production du film entend casser...Pour ce faire, elle lui a réservé une petite surprise...

Alors que les moins de 35 ans sont les plus grands consommateurs de contenus illégaux sur la toile, la production de Brice de Nice les a pris à leur propre piège, en leur faisant croire que l'intégralité du long-métrage avait fuité sur Internet, avant même sa sortie sur grand écran. Une aubaine pour les jeunes, qui n'ont donc pas besoin de payer pour voir les nouvelles aventures de leur héros préféré ? Pas si vite ! Les plus fans de la saga Brice de Nice auront reconnu que le pirate ayant mis le film en ligne en fin de semaine dernière avait étrangement le même nom que le protagoniste du film : B. Agostini. Et, comme le révèle le site l'ADN, qui relaie la campagne, "ce dernier ne compte pas faciliter la tâche à son public, et il ne va certainement pas lui livrer son dernier film sur un plateau d’argent. Pourtant, pendant les 3 premières minutes, on peut se laisser prendre au piège : on y voit des images du film, estampillées « propriété de Gaumont » et affublées d’un compteur. Un habile dispositif qui ne pourra qu’attiser la curiosité des fans. La vidéo dure plus d’une heure, et Brice nous régale de gags propres au personnage. Si vous n’avez pas la patience de la regarder jusqu’au bout (on ne vous en voudra pas), on l’entend se soulager, on le voit dormir, écrire des chansons, lire et, bien entendu, casser l’internaute". En reprenant un problème d'actualité qui met à mal l'industrie du cinéma et en le tournant au second degré, il faut le reconnaître, la promotion du film frappe un grand coup niveau pertinence. Et cela devrait savoir convaincre la jeune génération de se rendre dans les salles obscures dès aujourd'hui, en reconnaissant que, pour le coup, Brice les aura bien cassés !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Le Mannequin Challenge, le défi qui fige les stars sur les réseaux sociaux
À lire aussi
Le high five selfie, le nouveau défi délirant qui a envahi les réseaux sociaux
À lire aussi
"Trump is Coming", le défi post-présidentiel qui engage la jeune génération
À lire aussi
Deezer : Jul, Pnl, Sia, quels sont les tops écoutes de l'année 2016 ?
Encore plus de contenus
Brice de Nice 3 (presque) disponible en streaming sur la toile, la campagne LOL et pertinente
Pixel de tracking