Marketing

Comment la vidéo impacte-t-elle (réellement) le parcours d'achat des 18-34 ans ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Comment la vidéo impacte-t-elle (réellement) le parcours d'achat des 18-34 ans ?

Une étude menée cet automne par Teester et YouGov s'intéresse au rôle de la vidéo dans le parcours d'achat des Français. Verdict, des données concernant exclusivement les 18-34 ans montrent que, encore une fois, la jeune génération a sa manière bien à elle de voir les choses !

2021, c'est la grande année de l'audio. Au-delà du fait que Clubhouse s'impose comme étant l'appli qui a marqué l'année en cours, une récente étude menée par Spotify a montré que 58% des Millennials pensent que l'audio est la forme de média la plus immersive. Mais attention, qu'on se le dise, la vidéo n'a pas pour autant dit son dernier mot ! On le sait, chaque jour, les 15-35 ans passent des heures à visionner ce type de contenus, notamment sur leur mobile. Et cela impacte fortement leur parcours d'achat. À ce sujet, Teester, la plateforme de vidéos consommateurs, a commandé une étude à YouGov pour analyser l'effet de la vidéo sur les achats des consommateurs. Verdict, grâce à quelques données, on découvrait à quel point la vidéo est un format indispensable pour s'informer avant un achat pour les Millennials. Aujourd'hui, davantage de données sont présentées, pour bien préciser ce qui se joue réellement. Globalement, on découvre ainsi que 61% des 18-34 ans estiment que regarder une vidéo de présentation d'un produit peut les guider dans leur achat lorsqu'ils achètent sur Internet. C'est plus que la moyenne nationale, estimée à 54%. Et c'est visiblement particulièrement vrai en ce qui concerne les domaines du prêt-à-porter et des cosmétiques chez les 18-24 ans, contre l'high-tech et la décoration chez les 25-34 ans.

Comment la vidéo impacte-t-elle (réellement) le parcours d'achat des 18-34 ans ?
Crédit : Getty

Dans le détail, toujours selon l'étude menée par Teester et YouGov, 10% des 18-24 ans et 15% des 25-34 ans estiment que la vidéo les aide beaucoup dans leur parcours d'achat, contre 51% et 46% qui considèrent que ça les aide plutôt. À l'inverse, un jeune sur deux estime que cela ne l'aide pas du tout, c'est dit ! Mais de quel type de vidéo parle-t-on au juste ? Pour les 18-24 ans, ce sont les hauls vidéo, durant lesquelles une personne détaille et présente ses derniers achats (20%) qui sont les plus sollicités, devant les tutoriels (10%), les vidéos de test (10%), les présentations journalières de type "recette du jour"/"tenue du jour"/"astuce du jour" (9%) et les vidéos d'unboxing (7%). Chez les 25-34 ans, ce sont surtout les vidéos de test (20%) qui s'avèrent déterminantes, devant les tutoriels (14%), les présentations journalières, les hauls vidéo et les vidéos d'unboxing (7%). À noter que, pour l'ensemble des jeunes, ce sont les "products teardown", à savoir les vidéos de désassemblage d'un produit, qui remportent le moins de succès (5%). Si les jeunes consultent des vidéos, c'est avant tout pour rechercher le meilleur rapport qualité/prix et mieux comprendre le produit qui les intéresse, comme pour l'ensemble des Français. Mais les jeunes se distinguent aussi sur plusieurs points. Ainsi, les 18-24 ans sont ceux qui consultent le plus des vidéos pour chercher des recommandations de personnes qu'ils jugent expertes ou qu'ils admirent (33%) ou juste pour rêver, sans intention d'acheter (23%). De leur côté, les 25-34 ans sont les plus nombreux à consulter des vidéos pour commenter, partager et interagir avec la communauté, se tenir au courant et faire part de leurs découvertes. À chacun ses raisons, donc, mais tous en mode vidéo !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Prix, notoriété, offre, comment les 15-34 ans shoppent-ils en ligne ?
À lire aussi
Quels sont les produits high-tech les plus plébiscités par les 18-24 ans pour la rentrée ?
À lire aussi
La réduction de l'empreinte carbone, la priorité des 15-30 ans en matière de transport-logistique
À lire aussi
Les 18-24 ans, des consommateurs responsables ou pas assez impliqués ? (ETUDE)
À lire aussi
Comment les 18-34 ans veulent-ils réellement communiquer avec les marques ?
Encore plus de contenus
Comment la vidéo impacte-t-elle (réellement) le parcours d'achat des 18-34 ans ?
Pixel de tracking