Marketing

Comment les PME peuvent-elles parler aux jeunes générations ? (TRIBUNE)

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 4 min
Comment les PME peuvent-elles parler aux jeunes générations ? (TRIBUNE)

Que vous soyez une marque ou une entreprise cherchant à toucher la jeune génération, il est important d’adapter votre message à la cible que vous visez. En la matière, Cécile Darmayan, Sales Director chez Getty Images et iStock by Getty Images, dévoile les sujets et les valeurs à privilégier.

Comprendre l'état d'esprit, les envies et les besoins prioritaires des 18-35 ans, c'est indispensable pour bien communiquer auprès de cette cible. Connaître ses marques préférées est déjà un bon point pour comprendre ses centres d'intérêt et ses priorités mais ce n'est pas suffisant ! C'est pourquoi Cécile Darmayan, Sales Director chez Getty Images et iStock by Getty Images (qui a déjà récemment montré que les Millennials et la Génération Z attendent plus de diversité et d'inclusion dans la communication des marques, prend aujourd'hui la parole dans le cadre d'une tribune inédite pour expliquer comment les entreprises peuvent parler aux jeunes générations.

Comment les PME peuvent-elles parler aux jeunes générations ? (TRIBUNE)
Crédit : Getty

Selon l'INSEE, les Millennials (18-35 ans) sont près de 16 millions en France et constitueraient la moitié de la population active. Avec leur pouvoir d’achat, ils représentent un potentiel important pour les PME. Cependant, les générations se suivent mais ne se ressemblent pas ! À travers l’étude intitulée Visual GPS, Getty Images, maison mère d’iStock, a voulu mieux comprendre ces nouvelles générations, leur sensibilité et leur motivation d’achat mais également les iconographies qui peuvent peser dans leurs décisions. Pour aider les PME à mieux comprendre les Génération Z et les Millennials par rapport aux autres générations, et les aider à être plus en accord avec leurs attentes 10 000 personnes ont été sondées dans le monde.

Le rôle central de la diversité et de représentativité

L'inclusion est une valeur en laquelle les jeunes générations croient foncièrement, et les entreprises ne peuvent plus ignorer cette réalité car plus des trois quarts des 18-35 ans estiment qu'il est important qu’une marque soit capable de valoriser la diversité au sens large. Si chacun a sa propre vision du monde, cela est d'autant plus vrai en matière d'inclusion. Chaque génération a son histoire et une vision propre de la diversité. Au XXIème siècle, les langues se délient et les questions d’inégalité sont pointées du doigt. C’est probablement pour ces raisons que l’étude Visual GPS révèle une différence entre les générations sur le sentiment de discrimination. Près des trois quarts de la Gen Z et 64 % des Millennials se sont sentis un jour discriminés alors que seuls 55 % chez les Baby Boomers (56-74 ans) estiment que ça a pu être le cas pour eux. Cette expérience et cette expression de la discrimination appellent une réponse forte qui passe notamment par la représentation sociale et donc visuelle. Lorsqu'il s'agit de choix iconographiques, l'authenticité et le reflet de la réalité priment désormais sur les images d’Epinal. La pluralité de profils ou de styles de vie parle bien plus au jeune public qu’on ne puisse l’imaginer. Le marketing inclusif fait également l’unanimité chez les marketeurs qui, selon une étude d’iProspect, estiment à, 93 % que le marketing inclusif est important pour leur entreprise que ce soit comme obligation morale et/ou en termes de potentiel commercial.

Défendre une idée d’utilité pour promouvoir le développement durable

Plus de 90 % des sondés, toutes générations confondues, pensent que "la façon dont la planète est traitée aujourd'hui entraînera de lourdes conséquences sur l'avenir". Si l’avenir de la planète fait consensus, la notion « utilité » divise puisque 53 % de la Gen Z et 56 % des Millennials affirment « bien qu’il faudrait se soucier davantage de l'environnement, l’utilité reste plus importante » alors que seuls 34 % des Baby Boomers en pensent autant. Cet attrait pour l’utilité peut offrir aux entreprises légitimes sur ce type de sujets, la possibilité d’inviter les plus jeunes à la réflexion et les aider à mettre plus en accord leurs actes et leurs discours. Quand le développement durable et la qualité de service sont au rendez-vous, le public est susceptible de s'engager à condition que la marque parle vrai. En termes de communication quels que soient les messages ou visuels, ils devront refléter des pratiques respectueuses de l’environnement pour parler et influer le jeune public.

Une technologie omniprésente mais ambivalente

Dès qu'il s’agit de technologie, les enfants du numérique (ou digital native) affichent des scores supérieurs à la moyenne. Naturellement, ils marquent leur attachement aux technologies de la communication puisque 90 % de la Gen Z se sentent connectés au monde entier à travers leur mobile mais ils sont aussi conscients des désagréments technologiques. Ainsi, 65 % de la Gen Z et 55 % des Millennials ont le sentiment que leur vie est moins excitante que celles des autres à cause du temps passé sur les médias sociaux (sentiment moins partagé chez Baby Boomers avec 20 %). Plus préoccupant encore, près de la moitié des Gen Z et des Millennials (49 %) déclarent que l'usage de la technologie a nuit à certaines de leurs relations alors que seuls 27 % des Baby Boomers en pensent autant. L’omniprésence du digital dans la vie des plus jeunes explique sans doute ce gap, et les marques peuvent montrer à travers leur communication visuelle leur compréhension de cette dualité tout en valorisant la technologie comme une avancée positive. Certaines marques l’ont déjà bien compris puisque 62 % d’entre elles représentent la technologie au service ou travaillant aux côtés des humains.

À l’écoute pour être plus proche

Bien que les PME n’aient pas d’énormes capacités pour se tenir informées des tendances, elles connaissent leur business et ont tout intérêt à prendre le temps de comprendre les préoccupations des plus jeunes car autour de 40 % de la Gen Z et des Millennials déclarent avoir commencé à acheter auprès d’une marque qui soutient une cause chère à leurs yeux, contre 31 % de la Génération X (40-55 ans) et 26 % des Baby Boomers. Plus l’iconographie et les thèmes qu’une marque aborde à travers ses différents canaux de communication (points de vente site et réseaux sociaux) seront proches des jeunes générations, plus leurs relations avec ce nouveau public seront fortes et durables.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Marketing d'influence et réseaux sociaux : à quoi s'attendre en 2021 ? (TRIBUNE)
À lire aussi
38% des Millennials français adeptes des achats sur les réseaux sociaux
À lire aussi
Quel est le type de contenu de marque que les 18-35 ans veulent réellement voir ?
À lire aussi
Les Frondeuses, “Les 18-35 ans utilisent les réseaux sociaux différemment depuis quelques mois” (EXCLU)
À lire aussi
Marketing Day 2020, "Les marques devraient être comme des amis pour les consommateurs" (REPORTAGE)
Encore plus de contenus
Emploi il y a 1 jour

2 étudiants sur 3 craignent la solitude dans leur logement

Alors que la crise sanitaire se prolonge, dans quel état d'esprit sont les étudiants ? Fatigués, lassés, éprouvés, de plus en plus de jeunes semblent à bout. Et s'il y a un élément qui pèse particulièrement sur leur moral, c'est indéniablement la peur de l'isolement.

2 étudiants sur 3 craignent la solitude dans leur logement
Mobile il y a 1 jour

Masked Bandit, Tracer, BugBrainer, le lexique dating 2021 décrypté

C'est un fait, l'année 2020 a bouleversé nos habitudes et le dating n’était pas une exception. Cela promet de se poursuivre en 2021, comme le révèle l'appli de rencontres Happn, qui fait le point sur les profils de célibataires qui seront à surveiller au cours des mois à venir.

Masked Bandit, Tracer, BugBrainer, le lexique dating 2021 décrypté
Instagram il y a 1 jour

Quel bilan pour les marques sur Instagram en 2020 ?

Quels sont les secteurs qui ont le plus publié sur Instagram en 2020 ? Quelles sont les marques qui ont fait le plus réagir leur communauté ? Kantar se penche sur ses questions en dévoilant une nouvelle infographie dédiée à la présence des annonceurs et des marques sur le réseau social en 2020.

Quel bilan pour les marques sur Instagram en 2020 ?
Comment les PME peuvent-elles parler aux jeunes générations ? (TRIBUNE)
Pixel de tracking