Diesel se moque avec humour des influenceurs et préfère parler aux followers

Ecrit par

Alors que les influenceurs semblent aujourd'hui de plus en plus régner sur le monde du marketing, la marque Diesel prend le contre-pied de la tendance actuelle en décidant de s'adresser à ceux qui suivent les influenceurs, les followers. Une campagne pertinente et drôle à découvrir.

Ces derniers mois, si vous travaillez dans le secteur du marketing, il est impossible d'échapper au phénomène du marketing d'influence. Et pour cause, selon plusieurs études, 8 jeunes sur 10 déclarent actuellement se laisser influencer dans leur consommation par des influenceurs. Dans ce contexte, la rédaction d'Air of melty se donne régulièrement pour mission de vous en dire plus sur ce sujet pour vous aider à profiter au maximum du marketing d'influence, comme cela a été le cas lorsque nous avons présenté les 5 tendances qui devraient marquer 2019 selon Kolsquare. C'était aussi le cas la semaine passée au moment de la présentation de la nouvelle étude signée Reech et décryptant le rapport entre les influenceurs et les marques. Cette étude était l'occasion de voir que nombreuses sont les marques qui sollicitent aujourd'hui les influenceurs pour mettre en avant certains produits ou services. De son côté, en ce mois de février 2019, la marque italienne Diesel a choisi d'opter pour un discours différent, en s'adressant aux "followers" plutôt qu'aux influenceurs. Mais encore ?

Comme l'explique le site CB News, qui relaie la campagne, "après une saga remarquée sur les défauts ("Keep the world flawed"), Publicis Italy vient de dévoiler le nouvel axe créatif de l'impertinente entreprise du Nord de la péninsule. Le film "Be a follower", signée de la directrice de la création Cristina Boccassini (la première italienne à être reconnue comme "Women to watch Europe" par Ad Age) est réalisée par Ali Ali et Ahmed Tahoun de Good People Films". La campagne "Be a Follower" met avec humour en lumière les inconvénients qui entourent le rôle d'influenceur : en ligne de mire, ces derniers ne peuvent pas voyager léger et mettent trop de temps à se déshabiller, à cause de leurs tenues décalées et de leur garde-robe ultra remplie. À l'inverse, les gens normaux, ou les followers, évidemment vêtus de la marque Diesel, ont une vie beaucoup plus simple...et dès lors beaucoup plus excitante. À l'heure où les Millennials veulent sentir que les marques s'adressent personnellement à eux, cette campagne pourrait bien trouver un écho fort auprès de cette cible.