Emploi : Génération entrepreneurs, les Millennials donnent le ton

Ecrit par

Les moins de 35 ans, des start-uppers en force ? Tout le suggère de plus en plus. C'est notamment le cas d'une étude signée OpinionWay pour le Salon des Entrepreneurs 2018, qui se déroulera à Paris la semaine prochaine.

Qu'est-ce que les jeunes attendent de leur vie professionnelle aujourd'hui ? Le Salon des entrepreneurs 2018 a un début de réponse à ce sujet. Vous le savez, la mission que se donne la rédaction d'Air of melty au quotidien, c'est de vous aider à bien cerner la jeune génération. Et, indéniablement, cela passe également par comprendre son rapport au marché du travail, qui constitue un élément capital de sa vie quotidienne et une partie importante des espoirs concernant son avenir. À ce sujet, il y a quelques semaines, nous vous apprenions que, globalement, la jeune génération est plus heureuse que ses aînés au travail. Et pour le rester, cette dernière pourrait bien se tourner toujours plus vers l'entrepreneuriat. Alors que le Salon des Entrepreneurs se déroulera les 7 et 8 février prochains, avec la présence d'Air of melty sur place, les résultats d'une enquête portant sur le profil des entrepreneurs français viennent d'être dévoilés. Et les jeunes donnent clairement le ton !

3646812

L'étude en question, menée par OpinionWay, révèle que, actuellement, un Français sur quatre envisage de créer, de reprendre une entreprise ou de se mettre à son compte (25%). Cela représente plus de 13 millions de Français. Et 2,6 millions d'entre eux ont d'ores et déjà un projet mûri, qu'ils envisagent de concrétiser dans les deux ans. Chez les jeunes, l'envie est encore plus forte : à ce jour, 46% des 18-24 ans ont l'ambition de monter leur boîte, soit près d'un jeune sur deux ! Un autre chiffre qui témoigne de leur motivation, c'est le fait qu'ils sont 42% à avoir l'intention de le faire d'ici deux ans. Et, qu'on se le dise, les jeunes entendent bien être sur tous les fronts : alors que dans l'ensemble, 13% des Français s'imaginent cumuler trois activités ou plus, ces slashers se trouvent davantage chez les jeunes puisque 15% des 25-34 ans comptent cumuler plus de 2 activités. Génération slashers et entrepreneurs en place, donc, et le tout avec les mêmes droits que les salariés en matière de protection sociale, ce qui constitue leur nouveau combat. Pour en savoir plus sur les jeunes et l'entrepreneuriat, rendez-vous la semaine prochaine à Paris !

Crédit : x