Emploi : Qui sont (vraiment) les jeunes start-uppers ?

Qui sont les jeunes créateurs d'entreprise aujourd'hui ?
Ecrit par

L'entrepreneuriat, c'est un projet qui séduit grandement la jeune génération. Mais dans quelle mesure et dans quels secteurs, avec quelle efficacité ? BNP Paribas Wealth Management décrypte la tendance.

Il y a quelques semaines, la rédaction d'Air of melty se posait la question de savoir ce que donnait la génération Z au travail. Verdict, selon l'institut américain Robert Half, alors que les membres de la génération Z devraient représenter 20% de la force de travail d'ici 2020, vous serez ravi d'apprendre que près de 8 jeunes sur 10 s'attendent à travailler "plus dur" que les générations précédentes. Et ils sont prêts à le faire, n'en déplaise au cliché qui veut que les moins de 20 ans ne sont pas toujours très courageux et dynamiques ! Les jeunes estiment également qu'ils travailleront pour 4 entreprises différentes au cours de leur carrière et ils s'attendent à avoir des responsabilités une fois leur diplôme en poche. Ainsi, 32% des sondés se voient bien diriger une équipe 5 ans après leur sortie de l'université, tandis qu'un quart des sondés se voit en pleine ascension sociale et que 20% des jeunes se voient entrepreneurs. Justement, en parlant d'entrepreneurs, on le sait, c'est une tendance forte qui touche fortement la jeune génération, prête à se lancer dans une aventure professionnelle qui lui serait propre. Jeudi 05 novembre, BNP Paribas Wealth Management a publié une étude cherchant à dresser le portrait robot de l'entrepreneur de moins de 35 ans. Alors, qui sont (vraiment) les jeunes start-uppers ? Réponse tout de suite !

Ce qui se dégage principalement de l'étude de BNP Paribas Wealth Management, c'est le côté impatient et actifs des jeunes entrepreneurs. Tiens donc, on dirait bien deux caractéristiques qui rythment également le rapport des jeunes aux marques au quotidien ! Concrètement, alors que leurs aînés créaient leur première entreprise à 35,3 ans en moyenne, les plus jeunes la créent à l'âge de 27,7 ans. De cette façon, "lorsque son aîné baby boomers a lancé en moyenne 3,5 entreprises, l' entrepreneur de la génération Y en a créé 7,7, lui", comme le révèle le site Challenges qui relaie l'étude, qui note également que, en moyenne, "le chiffre d'affaires est supérieur de 43% à celui de la génération des baby boomers". Alors, les jeunes sont-ils plus efficaces en matière de start-up ? Mais dans quel contexte exactement ? Pour Vincent Lecomte, Co-PDG de BNP Paribas Wealth Management, les jeunes "créent plus d'entreprises avec davantage d'effectifs et attendent plus de bénéfice. Ils s'intéressent certes, à la nouvelle économie, mais ils sont aussi très actifs dans les secteurs traditionnels comme le commerce et les services financiers". Le commerce (13%), la comptabilité et le droit (9%) constituent le top 3 des secteurs d'activité les plus créateurs de richesse sur le moment pour les jeunes, tandis qu'ils voient en les services financiers (8,4%), les médias sociaux (8,2%) et l'e-commerce (8,2%) les secteurs d'activités d'avenir. Une chose est sûre, les jeunes n'ont pas fini de vous épater avec leurs projets d'entrepreneuriat !

Crédit : BNP Paribas Wealth Management, careerealism.com