Facebook ajoute des publicités natives dans sa fonctionnalité Instant Articles

Ecrit par

Entre Facebook et la publicité, c'est une histoire d'amour qui dure...et qui évolue en permanence. Nouvelle preuve aujourd'hui, avec la nouvelle annonce du réseau social renforçant sa position sur le marché de la publicité native.

Voilà une annonce qui devrait venir confirmer la tendance mise en lumière ces dernières semaines ! Souvenez-vous, en mars dernier, la rédaction d'Air of melty vous faisait savoir que la publicité native sociale était en voie de devenir incontournable pour les annonceurs. Comme le montrait à l'époque une étude signée eMarketer, ce format a progressé de +74% entre 2016 et 2018, en étant alors sur le point de devenir plus que majoritaire dans le display aux Etats-Unis. Quelques semaines plus tard, c'est l'agence Les Poupées Russes qui confirmait la donne en expliquant que l'aspect natif de la publicité fait partie des 4 mots-clés à intégrer pour engager les Millennials en ligne. Aujourd'hui, c'est le réseau social ultra puissant Facebook qui semble avoir compris l'enjeu autour de la publicité native : la firme de Mark Zuckerberg annonce ce jour l'ajout de publicité natives au sein de la section "articles recommandés" d'Instant Articles.

Ainsi, comme l'explique le site 100%MEDIAS, qui relaie la nouvelle, "Facebook propose désormais à tous les éditeurs de tester l’insertion de blocs d’annonces natifs dans la section des articles connexes en bas des contenus Instant Articles". Selon le réseau social, cette fonctionnalité, en test depuis mars auprès d’un nombre restreint d’éditeurs, a permis une augmentation progressive de leurs revenus. Dans le même temps, de nouveaux outils de call-to-actions au sein d’Instant Articles sont en cours de déploiement. A noter qu'un rapport récemment diffusé par Zenith (Publicis Media) et baptisé "Top Thirty Media Owners" vient de révéler que Facebook et Google concentraient actuellement à eux deux 68 % des investissements publicitaires en ligne en France. Ils s'apprêtent aussi à contrôler, cette année, 20 % de l'ensemble des investissements publicitaires dans le monde (radio, TV, presse, numérique, affichage, cinéma...), contre 11 % en 2012. Wow.

Source : 100%MEDIAS