Facebook passe toujours plus à l'offensive en matière de publicité vidéo

Ecrit par

En cette fin d'année 2018, Facebook multiplie les annonces en matière de publicité. Après avoir fait savoir que ses stories comporteraient désormais des publicités, le réseau social entend désormais franchir un nouveau cap dans ce qui fait sa force : la vidéo. Et les annonceurs sont clairement dans le viseur.

Décidément, en cette période de rentrée, pas un jour ou presque ne passe sans que Facebook soit dans l'actualité ! Alors que nous vous avons récemment parlé du phénomène des vidéos de brand content sur Facebook (illustré par une campagne signée melty) et alors que Marc-Alban Ponthieu nous parlait la semaine passée de l'importance de bien miser sur la publicité sur Messenger en utilisant les outils proposés par le réseau social, Facebook dévoilait la semaine passée l'arrivée de la publicité dans ses stories, à l'heure où elles comptent désormais plus de 300 millions d'utilisateurs quotidiens. Aujourd'hui, c'est dans un autre domaine que le réseau social leader dans le monde se renforce : la vidéo, encore et toujours. En pratique, pour se montrer toujours plus fort face à YouTube, qui s'impose encore actuellement comme étant la plateforme vidéo la plus influente au monde auprès des annonceurs comme du public, Facebook passe à l'offensive et décide de lancer deux nouveaux formats publicitaires : Facebook In-Stream Reserve et ThruPlay. Mais que nous réservent-ils au juste ?

Comme le révèle le communiqué diffusé par Facebook pour annoncer la nouvelle, lancés pour le moment aux USA avant un futur déploiement en France, Facebook In-Stream Reserve et ThruPlay proposent de nouvelles options d’achat de publicité vidéo sur le réseau social. Dans le détail, "In-Stream Reserve promet une présence auprès de publishers premium triés sur le volet avec des achats anticipés et des audiences vérifiées par Nielsen aux USA. Les achats peuvent être effectués en fonction des contextes (sport, mode, etc..)". De son côté, "ThruPlay permet aux annonceurs de payer la publicité uniquement si au moins 15 secondes sont effectivement vues (une vue complète pour toute annonce Facebook in-stream ou Instagram & Facebook Stories)". Indéniablement, ces deux formats se rapprochent grandement de ce que YouTube propose avec ses formats Google Preferred et Trueview. Reste désormais à savoir si Facebook connaîtra le même succès ! Dans le même temps, Facebook Ad Breaks a débarqué en France, en ayant pour conséquence que les utilisateurs du réseau doivent désormais visionner des publicités avant et pendant les vidéos publiées sur la plateforme pour pouvoir accéder au contenu qu'ils veulent initialement voir. On le voit donc, Facebook est en pleine révolution vidéo !

Crédit : facebook