Facebook : Reed Hastings quitte le conseil d'administration

Ecrit par

En ce printemps 2019, un tournant se prépare du côté de Facebook : alors que Reed Hastings, CEO de Netflix, faisait partie du conseil d'administration du réseau social depuis de longues années, son départ vient d'être annoncé.

Qui dit nouvelle journée de travail dit forcément nouvelles annonces RH ! Vous le savez, à chaque journée de travail sa nomination sur notre site, c'est devenu une tradition...ou presque. Et ça ne risque pas de changer en ce mois d'avril 2019. Tant qu'il y a des nominations, il y a des news ! A l'heure où le marché du marketing et de la communication évolue à toute allure, nous vous tenons régulièrement au courant de ce qui évolue, depuis près de 5 ans déjà. Dans cette logique, il y a peu, nous vous annoncions la nomination de Françoise Fossin en tant que Chief Strategy Officer chez Initiative et l'arrivée de Bastien Beuriot en tant que Comms Planner chez CLM BBDO. Aujourd'hui, c'est du côté de Facebook que ça bouge, et plus précisément du côté de son conseil d'administration. En effet, Reed Hastings, le patron de Netflix, s'apprête à laisser sa place au conseil d'administration de Facebook fin mai. Mais encore ?

Reed Hastings quitte le conseil d'administration de Facebook
Reed Hastings quitte le conseil d'administration de Facebook

Comme le révèle le site CB News, qui cite des documents boursiers rendus publics vendredi dernier, "Reed Hastings ne sera pas candidat à la réélection au CA lors de l'assemblée générale des actionnaires le 30 mai, de même que l'homme d'affaires et ancien secrétaire général de la Maison Blanche Erskine Bowles, selon un document envoyé par Facebook à la SEC, le gendarme boursier américain". Les deux hommes étaient au conseil d'administration du réseau social leader dans le monde depuis 2011. Le départ de Reed Hastings intervient alors que Facebook fait désormais de la vidéo l'une de ses priorités, ce qui pourrait rivaliser directement avec ce que fait Netflix. Désormais, Reed Hastings se concentrera donc uniquement sur son propre service vidéo, sans intervenir dans les décisions stratégiques de Facebook.