Folies ou dépenses utiles, comment les jeunes dépensent-ils leur premier salaire ?

Les jeunes et l'argent, une histoire pas toujours simple !
Ecrit par

Ce n'est pas encore la fin du mois, mais la rédaction d'Air of melty vous parler déjà de paie ! En ce vendredi 17 avril, une étude mediarh.com-OpinionWay, qui vient tout juste d'être dévoilée, met en lumière la façon dont les salariés français dépensent généralement leur tout premier salaire. L'occasion pour nous de faire un focus spécial sur les 18-29 ans, interrogés dans cette enquête. Alors coups de coeur ou achats réfléchis ? Grosses folies ou dépenses raisonnables ? Les réponses, c'est par ici !

Le mois dernier, la rédaction d'Air of melty vous dévoilait les vraies attentes des jeunes au travail, entre rémunération, stabilité et ambiance de travail. C'est une étude Opinion Way, menée avec Prism'Emploi et présentée lors d'une conférence de presse à laquelle nous avions assisté, qui avait analysé le rapport de la jeune génération au marché de l'emploi. Olivier Galland, sociologue au CNRS et spécialiste de la jeunesse, présent lors de la conférence, avait alors expliqué que, en 2015, "le travail permet toujours aux jeunes se réaliser personnellement, on le voit dans leurs réponses même si on note une importance des aspects matériels du travail (rémunération, stabilité), sans doute liée à la crise. Le travail n'est en tout cas pas vu comme une aliénation, une contrainte. Les jeunes veulent devenir adultes, et cela passe par les deux valeurs qu'ils privilégient : le travail et la famille". Penchons-nous un peu plus aujourd'hui sur l'influence du travail dans la vie des jeunes ou, plutôt, sur l'influence du salaire dans le quotidien de la jeune génération, grâce à au sondage mediarh.com-OpinionWay qui vient tout juste d'être publié et qui dévoile comment les salariés français dépensent leur premier salaire.

Si l'étude, menée le 8 et 9 avril dernier auprès d'un échantillon représentatif de 934 salariés français, n'est pas focalisée spécifiquement sur la tranche d'âge qui nous intéresse, à savoir les 18-35 ans, force est de constater que, quoi qu'il arrive, elle regorge d'informations qui nous aident à mieux comprendre cette génération. Le premier salaire est synonyme de dépense importante pour nombre de salariés, avec près d’un salarié sur deux (39%) se souvenant de la manière dont il a dépensé son premier salaire et ce quel que soit son âge ou son ancienneté professionnelle. Concernant les 18-29 ans, le taux monte logiquement à 55%, chiffre le plus élevé de toutes les générations, qui peut s'expliquer tout simplement par le fait que ce premier salaire en question a été dépensé relativement récemment. Concernant le secteur des dépenses, la dépense utilitaire et raisonnée domine avec 33%, devant la dépense Plaisirs, qui concerne tout de même 24% des salariés. Alors que 15% des salariés ont opté pour une dépense "technologique", troisième secteur le plus privilégié, l'étude révèle que celle-ci s'est orientée vers un ordinateur ou un smartphone pour les plus jeunes contre une chaîne Hi-Fi pour les générations précédentes. Quel que soit le secteur, les jeunes sont en tout cas les plus nombreux à déclarer avoir opté pour une dépense raisonnable, à hauteur de 92% contre 86% en moyenne, et utile, avec un taux de 89% quand la moyenne générale est de 83%. A l'inverse, les jeunes sont visiblement les moins raisonnables en matière de réflexion : 85% des 18-29 ans déclarent avoir opté pour une dépense mûrement réfléchie, quand ces mêmes taux atteignent 89 et 91% chez les plus de 40 ans. Cette étude mediarh.com-OpinionWay met donc en lumière une jeune génération spontanée mais raisonnable. Tiens donc, on la reconnait bien là, cette génération !

Crédit : Sondage mediarh.com - OpinionWay, X