Société

Food vs Sexe, le choix de la jeune génération est vite fait pour la Saint-Valentin 2021

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Food vs Sexe, le choix de la jeune génération est vite fait pour la Saint-Valentin 2021

Que réserve le 14 février aux Millennials français ? Une étude signée Just Eat et Ifop s'intéresse au sujet en mettant en lumière l'importance de bien manger pour l'ensemble des Français...quitte à en oublier les galipettes sous la couette !

Bien manger ou faire des galipettes, que préfèrent les Millennials en vue du 14 février ? À l'occasion de la Saint-Valentin 2021, qui a clairement inspiré les marques cette année, Just Eat et l'Ifop ont voulu faire le point sur le rapport qu'entretiennent les Français avec l'alimentation et le sexe à l'heure du couvre-feu et des menaces de confinement. On le disait il y a quelques jours, les Millennials sont ceux qui ont le plus l'intention de fêter la Saint-Valentin cette année, tous âges confondus. Qu'il s'agisse d'offrir un cadeau à l'être aimé, de passer un bon moment devant un film ou une série ou encore de déguster un bon plat, les jeunes semblent inspirés par la fête des amoureux. Mais quand on s'intéresse à leurs priorités, on a de quoi être étonné : pour une majorité des sondés de l'étude signée Just Eat et Ifop, manger devance largement le sexe en période confinée. Ainsi, globalement, 35% des Français choisissent la food en priorité contre 9% qui choisissent le sexe avant tout. Chez les 18-24 ans, la tendance est encore plus forte : ils sont 44% à choisir la nourriture en première intention ! Un chiffre qui peut s'expliquer par le fait que 60% des jeunes seraient confinés sans leur partenaire, toujours selon l'étude.

Mais, qu'on se le dise, en réalité, les Millennials français savent faire preuve d'inventivité pour concilier plaisir charnel et gustatif. Ainsi, 17% des 25-34 ans interrogés par Just Eat et Ifop confessent avoir eu des rapports sexuels dans leur cuisine, contre 10% de l'ensemble des Français. Aussi, pour pouvoir concilier moment romantique et bon plat, 37% des 18-24 ans et 40% des 25-34 ans se sont fait livrer des repas pour ne pas avoir à passer trop de temps en cuisine, contre 22% de l'ensemble des Français. Par ailleurs, 18% des 25-34 ans se sont fait livrer un repas pour organiser un dîner romantique pendant le premier confinement et ils étaient 25% lors du second confinement, preuve que les jeunes ont tenté de conserver la flamme dans leur couple en dépit du contexte sanitaire ! Enfin, fait plutôt surprenant, 13% des 18-24 ans n'ont pas hésité à se faire passer pour des livreurs afin de se rendre à des rendez-vous coquins pourtant interdits pendant le confinement (contre 5% de l'ensemble des Français).

L'infographie signée Ifop et Just Eat
Crédit : just eat
Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Les Millennials et les applis dating, ça matche comment en 2021 ?
À lire aussi
Les 18-24 ans, une génération "gender fluid" en matière d'amour ?
À lire aussi
Saint-Valentin 2021 : Quel budget et quelles envies pour les Millennials français ?
À lire aussi
Les Millennials français engagés contre la maltraitance animale ?
À lire aussi
Destination, hébergement, budget, comment voyageront les jeunes Français en 2021 ?
À lire aussi
Les jeunes, tous bénévoles ou presque ?
Encore plus de contenus
Nomination il y a 2 jours

Uzik : Camille Nezam et Frédéric Lohnert, nouveaux nommés

En ce printemps 2021, l'agence lyonnaise UZIK annonce du changement au sein de ses équipes, avec la promotion de Camille Nezam à la direction du pôle projet et commercial et le recrutement de Frédéric Lohnert à la direction des stratégies créatives. Mais qui sont-ils et quelles seront leurs missions ?

Uzik : Camille Nezam et Frédéric Lohnert, nouveaux nommés
Food vs Sexe, le choix de la jeune génération est vite fait pour la Saint-Valentin 2021
Pixel de tracking