Marketing

#FreeToBe, la nouvelle campagne de Zalando qui casse (au sens propres) les clichés du monde de la mode

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
#FreeToBe, la nouvelle campagne de Zalando qui casse (au sens propres) les clichés du monde de la mode

Pour sa nouvelle campagne de communication, Zalando mise sur la liberté de s'habiller comme on le souhaite, quand on le souhaite, sans se soucier du regard des autres. Une campagne pour casser les codes et être #FreeToBe, tout simplement.

Pluseurs l'études l'ont montré ces derniers mois, la jeune génération accorde une grande importance à la manière dont elle s'habille. Il y a quelques mois, un sondage signé Opinéa révélait que 91% des Millennials hommes estiment que se sentir bien habillé est important pour eux. Plus récemment, c'est une étude signée YouGov et portant sur la mode éthique qui nous en apprenait davantage sur les comportements des jeunes en montrant que 50% des 18-24 ans achètent des vêtements régulièrement, tout au long de l'année contre 43 % pour l'ensemble des Français. En cela, on le voit bien, les marques d'habillement ont tout intérêt à communiquer auprès de cette cible. Cela vaut pour Zara, Kiabi et H&M, les trois enseignes où les Millennials dépensent le plus selon une enquête menée par Joko, mais cela vaut aussi pour toutes les enseignes du marché. Et aujourd'hui, c'est Zalando qui entend en profiter, avec une campagne engagée qui entend permettre à chacun de s'habiller comme bon lui semble.

La nouvelle campagne de Zalando

Du 30 octobre au 2 novembre, la marque Zalando, accompagnée de l'agence We Are Social, transforme les panneaux d'abribus parisiens avec l'intention de casser (littéralement) les clichés persistants dans la mode. Ainsi, comme le révèle le communiqué diffusé, "des panneaux Decaux ont fait leur apparition dans plusieurs abribus parisiens, avec des phrases symbolisant divers préjugés de la mode ('C'est pas de ton âge de porter ça !', 'Sinon, ils font la même à ta taille ?', 'T'as perdu combien de paris pour porter ça', 'T'as mis ton pyjama aujourd'hui ou quoi ?', etc). Les passants qui ont déjà été confrontés à ce genre de remarques et qui souhaitent briser ces diktats sont invités... à détruire carrément le panneau". Derrière celui-ci, les passants trouveront un vêtement à récupérer, qui aura été peut-être un jour décrié ou controversé. Ils sont aujourd'hui invités à le porter, pour défendre une mode plus inclusive et la liberté de tous les styles vestimentaires. Pour Zalando, l'idée est d'inviter le public à s'affirmer et à s'affranchir des idées préconçues dans la mode pour être libre de porter et d'être ce qu'ils veulent. La campagne s'accompagne d'un hashtag simple et efficace : #FreeToBe. En marge de la campagne d'affichage, la campagne se décline également en affichage classique et sur les réseaux sociaux, avec des publications Facebook et Instagram où là aussi, les clichés de la mode vont partir en éclats. Par ailleurs, une trentaine d'influenceurs sont également mobilisés pour inviter leurs communautés à porter un vêtement ou une tenue qu'ils affectionnent mais qui a, un jour, fait l'objet de critiques ou de jugements.

Inscrivez-vous à la newsletter !
Encore plus de contenus
TikTok

TikTok lance son tout premier smartphone

TikTok, une référence toujours plus incontournable pour la jeune génération ? C'est ce que l'on peut penser à la vue de la dernière annonce en date de l'application chinoise : la firme, en collaboration avec Smartisan, lance son tout premier smartphone. De quoi faire de TikTok bien plus qu'une simple appli.

TikTok lance son tout premier smartphone
#FreeToBe, la nouvelle campagne de Zalando qui casse (au sens propres) les clichés du monde de la mode
Pixel de tracking