G7 mise sur son côté green pour séduire le grand public et les Millennials

Ecrit par

Au quotidien, on vous répète que les jeunes sont en recherche d'un discours toujours plus green de la part des marques. Aujourd'hui, G7 semble les avoir parfaitement entendu et dévoile une campagne vidéo qui a tout compris à leurs priorités.

Pour avoir un écho auprès de la jeune génération, misez sur un discours green ! En effet, la rédaction d'Air of melty vous en a déjà parlé, au-delà du côté authentique des marques, ce qui plait incontestablement à la jeune génération en matière de communication des marques en cette année 2018, c'est un côté éthique. À ce sujet, nous vous expliquions il y a quelques semaines que l'aspect éthique d'une marque incite les Millennials à payer plus pour une marque, ce qui prouve bien que l'ethical branding peut être une clé pour séduire la jeune génération. L'éthique qui touche particulièrement les Millennials, qui sont plus philanthropes que leurs aînés, c'est celle qui touche au développement durable et à la protection de l'environnement. Dans cette logique, en pleine campagne promotionnelle, G7 a décidé de déployer un discours qui mise à fond sur cet état d'esprit pour les réconcilier avec la nature en ville...et ses voitures. Tout bon ?

Comme l'explique le communiqué diffusé, "du 25 mars au 24 avril, G7 déploie sa nouvelle campagne publicitaire conçue par BETC avec "Green city", un film réalisé par Cédric Jimenez (le réalisateur de La French). La campagne sera déclinée au cinéma (Médavision et UGC), à la télévision et en digital". Le film, d'une durée de 50 secondes, nous fait découvrir la course d'une passagère lambda qui s'émerveille de découvrir la nature autour d'elle, en plein cœur de la ville. L'occasion pour la marque de rappeler subtilement qu'elle compte une flotte de 3 500 véhicules électriques et/ou hybrides au sein de sa structure G7 Green qui réalisent près de 4 millions de courses par an (sur un total de 11 millions). "Une course hybride permet une réduction de 25% d’émission de CO2 - par rapport à une course classique- et une course en G7 Green électrique n’entraîne aucune émission de CO2", explique le communiqué. Et c'est précisément ce sur quoi a voulu insister le groupe. "Nous avons souhaité un film, qui illustre à travers une allégorie, l’effet transformatif sur la ville, du choix de véhicules plus respectueux de l’environnement. Un choix que chacun a au bout des doigts, grâce à l’appli G7" précise Jean-Patrick Spitz, vice-président de Betc Shopper. Le message devrait être clairement entendu par la jeune génération.