Culture

Gleeph, “La jeune génération privilégie les conseils de ses pairs plutôt que ceux de pros” (EXCLU)

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 4 min
Gleeph, “La jeune génération privilégie les conseils de ses pairs plutôt que ceux de pros” (EXCLU)

Les jeunes et la lecture, ça matche ou pas ? Pour les équipes de Gleeph, cela ne fait aucun doute : la réponse est oui. Décryptage à l'occasion de l'interview de la semaine.

À l'heure où 70% des 15-25 ans déclarent s'informer grâce aux réseaux sociaux, ont-ils encore le temps et l'envie de se plonger dans des bons livres ? Pour l'interview de la semaine, les équipes de Gleeph ont répondu à nos questions pour mieux comprendre le rapport actuel de la jeune génération à la lecture. Comment choisissent-ils leurs livres, comment s'informent-ils ? Quel type de lecteurs sont-ils ? Réponse par ici !

Gleeph, “La jeune génération privilégie les conseils de ses pairs plutôt que ceux de pros” (EXCLU)
Crédit : Unsplash @thoughtcatalog

-Air of melty : Pouvez-vous nous présenter Gleeph en quelques mots ?

Gleeph est l’application qui transforme chaque bibliothèque en réseau social. Les lecteurs constituent leur bibliothèque personnelle, donnent leur avis, échangent avec d’autres lecteurs, et découvrent de nouveaux livres grâce aux suggestions de lecture proposées chaque jour. Gleeph, c’est aussi la possibilité de connaître en temps réel la disponibilité d’un livre chez le libraire le plus proche. Gleeph propose un modèle porteur d’avenir au service de tous les acteurs de la chaîne du livre. En effet, l’application apporte une réponse vertueuse et innovante permettant au secteur du livre de faire face à la pression des grandes plateformes digitales.

-Air of melty : La lecture fait-elle encore partie des loisirs préférés des Français de moins de 35 ans en cette année 2021 ?

Difficile de répondre à cette question, puisque les utilisateurs de Gleeph sont des lecteurs ! Mais les fortes progressions en termes de volume d’utilisateurs et de livres lus que nous enregistrons, à 70% sur des moins de 35 ans, font supposer que oui ! De plus, nous avons aussi vu dans une autre étude que les jeunes lecteurs aimaient se déplacer chez leur libraire pour flâner et dénicher leur prochaine lecture.

-Air of melty : Selon une étude que vous avez menée, 28% des jeunes ne s'intéressent pas aux sorties littéraires. Comment l'expliquer ?

Plusieurs explications peuvent être avancées : d’abord, un décalage en termes de média : les jeunes s’informent sur les œuvres via la presse internet, les réseaux sociaux et le bouche à oreille, qui ne sont pas encore des médias très investis par les éditeurs. Ensuite, la même étude montre que seuls 39% des jeunes lisent en majorité des nouveautés. La plupart d’entre eux lisent du fond de catalogue (livres qui ne sont pas des nouveautés). Ce peut être une question de prix, de goût, voire de tendance quand ces œuvres de fond de catalogue sont remises sur le devant de la scène par le cinéma ou les séries, par exemple. On a clairement vu arriver sur Gleeph les tendances Arsène Lupin avec la série du même nom, ou Cottage Core avec Les Chroniques de Bridgerton.

-Air of melty : Comment la jeune génération choisit-elle les livres qu'elle lit ? Quels sont les genres littéraires qu'elle privilégie ? Et les genres qu'elle néglige davantage ?

Elle cherche l’information sur la presse web, les réseaux sociaux, le bouche à oreille. Elle privilégie les conseils de ses pairs plutôt que ceux de “pros”. C’est clairement une génération qui a vécu le choc “Harry Potter” : cette saga est dans toutes les bibliothèques des jeunes lecteurs, la plupart du temps associée à “J’aime” ! En revanche, il est difficile de parler de genres littéraires privilégiés. Il y a des lecteurs de polars, de romance, de “young adults”, d’essais… Leurs bibliothèques sont légèrement plus “spécialisées” que celles de leurs aînés, mais ils totalisent aussi en général moins d’heures de lecture !

-Air of melty : Votre étude montre que les jeunes de moins de 35 ans plébiscitent la presse web comme principal canal d'information. Pouvez-vous nous en dire plus ?

50% des jeunes lecteurs considèrent la presse web comme un media de référence pour choisir leurs lectures. C’est 3 fois plus que pour la télévision et la radio, et 2 fois plus que la presse Papier.

-Air of melty : Quid des réseaux sociaux, qu'ils sont 76% à considérer comme étant leur principale source d'information ? Comment les jeunes s'informent-ils sur ce terrain ?

On a vu exploser les communautés littéraires sur les réseaux sociaux : Bookstagram, Booktok, Booktube, et encore avant Babelio. Les jeunes lecteurs vont y chercher des avis et des conseils qui leur ressemblent, qu’ils considèrent comme objectifs. Dans ces communautés, on a le “droit” d’aimer tous les types de livres, tous les auteurs, y compris les succès d’édition !

-Air of melty : Au même titre que la jeune génération est adepte de binge-watching en matière de vidéo, peut-on parler de binge-reading en matière de lecture ou les jeunes sont-ils plutôt du genre à prendre leur temps en matière de lecture ?

Encore une fois, cela dépend vraiment des lecteurs. Nous voyons sur Gleeph des boulimiques de lecture, qui vont lire plus de 5 livres par mois, se créer des challenges, poster des avis sur toutes leurs lectures… et d’autres qui prennent le temps, vont lire un livre par trimestre, voire par semestre. C’est d’ailleurs en pensant à ces lecteurs, qui doivent vraiment choisir le bon livre, que nous avons amélioré et amélioré notre algorithme de recommandation pour être sûrs de ne pas les décevoir !

-Air of melty : Comment voyez-vous le rapport des jeunes à la lecture évoluer ces prochains mois : nous orientons-nous de plus en plus vers une lecture digitale ?

Au contraire ! Une étude que nous avons menée cette année montre que les jeunes lecteurs achètent leurs livres à 90% dans des réseaux “brick and mortar”, c’est-à-dire chez des libraires qui ont pignon sur rue. Ils aiment se déplacer chez leur libraire pour flâner et dénicher leur prochaine lecture. Il y a encore du travail de la part des éditeurs numériques pour les emmener vers la lecture digitale !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
76% des jeunes utilisent les réseaux sociaux comme principale source d'information
À lire aussi
Ton nom sur ta tête, le jeu qui divertit les jeunes en soirée cet été ?
À lire aussi
Le jeu de 7 familles Soirée Arrosée, un indispensable pour s'amuser cet été ?
À lire aussi
Warner Bros et We Are Social misent sur une expérience de danse immersive pour la sortie de "D'où l'on vient"
À lire aussi
Les jeunes Français et la lecture, quelle réalité en 2021 ?
Encore plus de contenus
Société il y a 9 heures

Les jeunes et l'apéritif, quelle réalité en 2021 ?

Il n'y a pas d'heure pour l'apéro, et il n'y a pas de saison non plus ! En cet automne 2021, YouGov s'est intéressé au rapport des Français au moment de l'apéritif. Verdict, la jeune génération donne (encore une fois) le ton en la matière.

Les jeunes et l'apéritif, quelle réalité en 2021 ?
Marketing il y a 1 jour

Dom Pérignon lance son Pop-Up NFT avec Lady Gaga

Pour se mettre en lumière auprès du grand public, la marque de champagne Dom Pérignon a décidé de miser sur une collaboration avec Lady Gaga et sur un Pop-Up Store digital inédit qui propose à la vente des bouteilles en version NFT. Mais encore ?

Dom Pérignon lance son Pop-Up NFT avec Lady Gaga
Gleeph, “La jeune génération privilégie les conseils de ses pairs plutôt que ceux de pros” (EXCLU)
Pixel de tracking