Google dévoile une campagne drôle en mode parodie de cinéma, tout bon auprès des jeunes fans d'innovation ?

Ecrit par

Quand fiction et réalité se mêlent autour du sujet de l'innovation, ça donne un spot vidéo très pertinent pour séduire la jeune génération. Et c'est Google qui le propose, à l'occasion de la cérémonie des Oscars 2019 !

Vous le savez, au quotidien, la rédaction d'Air of melty se donne pour mission de vous aider à toujours mieux comprendre la jeune génération et ce qui la fait vibrer en termes de centres d'intérêt. À ce sujet, régulièrement, nous vous montrons que les moins de 35 ans sont passionnés de voyages, qu'ils les fassent pour de vrai ou qu'ils soient adeptes du #FakePlaneRideChallenge, le nouveau défi qui engage les (faux) globe-trotters. Aussi, en fin d'année 2018, une étude signée du Conseil National du Cinéma révélait que les 20-35 ans sont particulièrement fans de cinéma. En pratique, les 15-24 ans représentent actuellement 15,2% des spectateurs de cinéma en France contre 14,7% l'an passé. Par ailleurs, les élèves et étudiants représentent 27,5% du total des spectateurs de cinéma en France. En cela, la nouvelle campagne vidéo dévoilée par Google à l'occasion de la cérémonie des Oscars le weekend dernier pourrait bien avoir tout bon auprès de cette cible, en parodiant (ou plutôt en ruinant) les grands classiques du septième art. Mais encore ?

Comme l'explique le site La Réclame, qui relaie la campagne, dans son dernier spot intitulé "Let's Go to the Movies", Google présente ses dernières innovations en matière d'assistant vocal, à savoir le Home Hub, le Home Mini et le Pixel 3. "L’opération présente plusieurs scènes de films plus ou moins cultes, dans lesquelles les acteurs s’amusent à régler leurs problèmes en s’adressant directement à l’assistant vocal. On assiste alors à un Dave de 2001, l’Odyssée de l’espace s’adressant à Google pour ouvrir la porte de son vaisseau, à Stu de Very Bad Trip, demandant de lui montrer les photos de la soirée de la veille, ou encore au fameux serial-killer de Scream, qui visiblement n’échappe pas aux caméras de surveillance retransmises par l’IA". La marque propose aussi une parodie du film Psychose, qui n'aurait tout simplement jamais eu lieu aujourd'hui grâce à Google puisque personne ne se serait jamais arrêté au Bates Motel, trop mal classé sur Google. Ce n'est pas la première fois que Google mise sur le cinéma pour montrer la pertinence de ses produits innovants. Pour Noël 2018, la marque avait recréé les scènes mythiques de "Maman, j'ai raté l'avion" en y incluant ses technologies. De quoi allier pertinence, nostalgie et humour, un cocktail détonant pour la jeune génération !