Google

Google lance de nouveaux formats et fonctionnalités mobile-first

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 1 min
La publicité sur le mobile, c'est tendance !

Avec l'émergence du mobile, Google a développé de nombreuses solutions mobile-first pour les éditeurs. Et ça continue en ce mois de novembre 2016, avec la divulgation de nouveaux formats.

Entre le géant de l'internet et la publicité, c'est une histoire qui évolue en permanence. A la fin du mois de janvier, Google avait annoncé avoir bloqué plus de 780 millions de mauvaises publicités en 2015. "Au total, 10 000 sites et 18 000 comptes ont été suspendus pour contrefaçon et 17 millions de publicités ont été retirées pour cause de format trompeur et de publicité déguisée. Google précise avoir arrêté de faire figurer des publicités dans plus de 25 000 applications mobiles pour non-respect du règlement", expliquait à l'époque le site offremedia, qui relayait cette étude. Supprimer les mauvaises annonces pour ne garder que le meilleur, telle est l'ambition du géant aujourd'hui. D'ailleurs, dans cette logique, fin décembre 2015, Google avait lancé deux nouveaux formats publicitaires interactifs pour engager les mobinautes. En cette approche de la fin d'année 2016, Google revient sur le devant de la scène, en annonçant le lancement de nouveaux formats et de fonctionnalités mobile-first. Tout bon pour engager la jeune génération ?

Pub, pub, pub...toujours plus mobile !

En ce mois de novembre 2016, DoubleClick vient ainsi d’annoncer de nouveaux formats et fonctionnalités à destination des éditeurs, dont “Revenue Calculator for Publishers”, un nouvel outil qui va leur permettre de mesurer l’impact d’un chargement trop lent d’une page sur leurs revenus. En complément, révèle le communiqué diffusé ce matin, les éditeurs vont pouvoir proposer des fonctionnalités vidéos dans les publicités natives, et enrichir ainsi leurs inventaires premiums (“Video for Native Ads”). Les éditeurs de contenus vidéos auront également la possibilité d’intégrer des publicités programmatiques dans leurs services de vidéos à la demande (“Dynamic Ad Insertion - Video On Demand”). Enfin, DoubleClick lance “Programmatic Guaranteed Sponsorships”, qui permet aux éditeurs de négocier avec certains annonceurs un deal avec un prix fixe, et de l'exécuter ensuite de manière programmatique. Pub, pub, pub, ça promet !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Google : Sébastien Missoffe bientôt directeur général de Google France ?
À lire aussi
Google : Prêt à lancer un rival de Periscope et Facebook Live en matière de livestream vidéo
À lire aussi
Google : Les publicités display en Flash interdites après le 30 juin prochain
Encore plus de contenus
Google lance de nouveaux formats et fonctionnalités mobile-first
Pixel de tracking