Instagram lance un nouvel outil pour lutter contre les fake news

Ecrit par

Pour Instagram, la rentrée passera par un tri dans les publications postées chaque jour sur le réseau social ! Ainsi, il y a quelques jours, l'appli de Facebook dédiée aux photos et aux vidéos vient d'annoncer la mise en place d'un outil pour lutter contre les fake news.

La rédaction d’Air of melty vous en parle au quotidien, la jeune génération passe beaucoup de temps sur les réseaux sociaux. Chaque jour, ce sont plusieurs heures qui sont passées sur ces plateformes, à visionner des contenus en tout genre et notamment des actualités, et cela promet de se poursuivre pour les années à venir, à en croire des prédictions récemment dévoilées par le cabinet d'étude eMarketer concernant l'année 2023. Lors de leur consultation des réseaux sociaux, les jeunes sont très confrontés au problème des Fake News, comme nous en parlait il y a quelques mois Karim Amellal, membre de la Mission contre la haine sur Internet pour le gouvernement français, et, plus récemment, Camille Bellorini, Consultante Social Média et Influence au sein de l'agence DISKO, dans le cadre d'une étude inédite. Aujourd'hui, c'est Instagram qui s'intéresse au sujet des Fake News, en lançant un nouvel outil qui vise à favoriser le signalement de fake news. Mais encore ?

Instagram lance un nouvel outil pour lutter contre les fake news
Instagram lance un nouvel outil pour lutter contre les fake news

Comme vient de l'expliquer une porte-parole de Facebook, qui contrôle le réseau social, le milliard d'utilisateurs d'Instagram va bientôt pouvoir signaler en quelques clics des publications qu'ils estiment être de la désinformation. Ce nouvel outil permettra de signaler une publication puis de choisir "désinformation" (false information) et ainsi attirer l'attention de fact-checkers indépendants pour qu'ils puissent la vérifier. "Dès aujourd'hui, les gens peuvent nous signaler s'ils voient des publications sur Instagram qu'ils pensent être fausses", a souligné la porte-parole. "Nous investissons lourdement pour limiter la propagation de fausses informations sur toutes nos plateformes". Dans les faits, les publications sur Instagram qui auront été signalées ne seront pas effacées, si elles ne violent pas le règlement du réseau, mais elles n'apparaîtront pas en utilisant la fonction "explore" ou en faisant une recherche à l'aide d'un mot-dièse. Facebook compte aussi faire appel à l'intelligence artificielle --qu'il faudra d'abord éduquer grâce aux retours d'usagers-- pour qu'elle détecte les publications fausses avant même qu'elles ne soient signalées par des humains. Le changement est donc en marche !