Instagram : Les animaux d'un zoo passent en mode boomerang pour éveiller les consciences

Ecrit par

Communiquer sur Instagram pour se rendre visible auprès du grand public, une bonne idée ? Indéniablement, Bite Back peut répondre oui. L'association qui se donne pour mission de défendre le droit des animaux a exploité la fonctionnalité de Boomerang de l'appli pour faire passer un message fort.

La rédaction d'Air of melty vous en a déjà parlé, en cette année 2019, le mot-clé en matière de communication sera l'engagement. Une étude signée Pinterest le montrait il y a quelques jours à peine, les Millennials et la Génération Z sont actuellement les consommateurs les plus engagés en matière de développement durable. En pratique, ils réalisent deux fois plus de recherches sur le développement durable que les utilisateurs de plus de 38 ans sur l'application reine des épinglages et de l'inspiration. Dans le même temps, il a été prouvé que la jeune génération cherche aussi à moins et mieux consommer, avec l'essor d'une "Less Generation" qui change son mode de consommation. En revanche, s'il y a bien une chose que les Millennials ne changent pas, c'est leur rapport aux réseaux sociaux. Ceux-ci font partie intégrante de leur quotidien, avec en particulier Instagram qui se démarque année après année en étant sur le point de dépasser le leader Facebook. En cela, il devient capital aujourd'hui de communiquer sur la plateforme...et de bien communiquer. En la matière, l'association Bite Back vient de dévoiler une campagne efficace pour défendre le droit des animaux, sa mission première.

Ainsi, avec l'agence belge FamousGrey, l'association Bite Back a lancé une campagne de sensibilisation sur les conditions de vie des animaux au zoo. "En utilisant la fonction Boomerang des Insta stories qui permet de répéter une même scène encore et encore, Bite Back dénonce la zoochose, la maladie des animaux captifs dont l'un des symptômes premier est le balancement répétitif", explique le site 100%MEDIAS. Cette campagne entend donc montrer que, littéralement, nous avons l’impression d’assister aux "boomerangs" d’Instagram lorsque l’on observe ces animaux, ce qui révèle bien un mal-être profond. Avec cette opération, qui a été soutenue par un plan média géolocalisé, Bite Back parvient à toucher un large public en utilisant les codes digitaux actuels des réseaux sociaux. Il s'agit d'un moyen aussi efficace qu’inattendu de dénoncer les conséquences que provoque l’enfermement d’un animal. On vous l'avait dit, les campagnes publicitaires de 2019 seront puissantes en termes de message.