Jeunes et logement étudiant, quelle réalité en 2018 ?

Ecrit par

En ce mois de novembre 2018, Diplomeo a interrogé les étudiants français au sujet de leur logement. Verdict, le compromis est roi pour la jeune génération !

Vous le savez, la mission que se donne la rédaction d'Air of melty au quotidien est de vous aider à toujours mieux comprendre la jeune génération et ce qu'elle vit au quotidien. En la matière, au-delà de vous parler du rapport que les Millennials ont avec leur corps, nous vous avons récemment parlé du fait que les Millennials ont une relation marquée par le digital et l'humain avec l'immobilier, à l'heure où ils veulent devenir propriétaires sans que cela ne soit pour autant une priorité. On l'a vu, si la jeune génération espère un jour acheter une maison ou un appartement, elle n'est pas forcément encore dans l'action à ce sujet. Et on peut le comprendre, encore jeunes, les Millennials ne disposent pas toujours de la stabilité nécessaire pour faire un achat. Encore plus compliqué, ils n'ont parfois même pas terminé leurs études. Et, justement, à ce sujet, une nouvelle étude signée Diplomeo vient de faire le point sur la réalité des étudiants en ce qui concerne leur logement. Alors, plutôt appartement, résidence étudiante ou colocation ? Quel est leur budget ? Quelles sont leurs difficultés ? Réponses par ici !

Dans un premier temps, l'étude menée en cette rentrée universitaire 2018 révèle que 35% des étudiants vivent toujours chez leurs parents. En dehors de cela, 25% disposent aussi de leur propre logement tandis que 16% ont fait le choix de la résidence étudiante. Enfin, 12% vivent en colocation. En moyenne, 64% des étudiants accordent entre 300 et 600 euros à leur loyer chaque mois. 19% paient moins de 300 euros tandis que 14% peuvent débourser jusqu'à 900 euros. Enfin, seuls 3% des jeunes paient entre 900 et 1200 euros de loyer chaque mois. Le montant du loyer constitue par ailleurs le premier critère (75%) dans le choix d'un logement pour ces jeunes, devant la localisation (66%) et le temps de trajet (58%). Qui dit loyer modéré dit aussi espace modéré : en pratique plus de la moitié des étudiants (51%) vivent dans un logement de 15 à 30 m². Et, qu'on se le dise, la recherche de logement n'est pas simple quand on est étudiant : près de 7 jeunes sur 10 déclarent avoir rencontré des difficultés dans la recherche de leur logement, en se plaignant notamment de loyers trop élevés (73%), d'un manque de logements (60%) et de dossiers refusés (38%). Résultat, pas moins de 69% des étudiants sondés déclarent avoir été obligés de faire un compromis lors de leur recherche de logement. Décidément, c'est prouvé, entre les jeunes et l'immobilier, rien n'est jamais simple !

L'infographie complète signée Diplomeo !
L'infographie complète signée Diplomeo !
Crédit : DR