Coronavirus

La Génération Z et la vaccination, quelle réalité à l'heure de la rentrée ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
La Génération Z et la vaccination, quelle réalité à l'heure de la rentrée ?

La jeune génération, prête à se faire vacciner pour la rentrée ? Une chose est sûre en tout cas : en cette période estivale, bien des 18-25 ans se sont montrés réticents au vaccin contre le Covid-19. Et on en sait désormais davantage sur leurs raisons...

La rédaction d'Air of melty vous en a largement parlé, après des mois de restrictions et de confinement, la jeune génération voulait profiter d'un été 2021 libéré et insouciant, notamment sur le plan des rencontres. Mais la crise sanitaire en a malheureusement décidé autrement, avec l'instauration du pass sanitaire il y a quelques semaines pour pouvoir se rendre au restaurant, au bar ou encore au cinéma et au théâtre. À ce sujet, une étude menée par le groupe média Marmeladz avait révélé en juillet que 62% des 18-34 ans se disaient opposés au pass sanitaire. Malgré tout, suite à ces annonces, une majorité de jeunes Français prévoyait de se faire vacciner pour pouvoir continuer à mener une vie sociale relativement normale : ainsi, dans le détail, ils étaient 60% à affirmer leur intention de se faire vacciner contre 40% (un chiffre toujours très important) qui s'y refusaient. Mais qu'est-ce qui bloque la jeune génération exactement au sujet du vaccin ? Une enquête menée par le journal Le Parisien au cours de l'été dévoile des pistes intéressantes qui permettent de mieux comprendre ce qui se passe dans la tête des jeunes Français.

La Génération Z et la vaccination, quelle réalité à l'heure de la rentrée ?
Crédit : POOL, REUTERS

Concrètement, le sondage mené par Le Parisien auprès des 17% des 18-25 ans qui ne souhaitent pas se faire vacciner révèle que, pour 70% d'entre eux, la réticence à se faire vacciner vient du fait qu'ils considèrent que "l'on n'a pas assez de recul sur le vaccin, que l'on n'en connait pas tous les risques". Aussi, pour 42% des jeunes sondés, la crainte vient du fait que "cette campagne de vaccination n'a pas pour but de nous protéger de la maladie mais de nous confisquer une partie de nos libertés". De leur côté, 37% des 18-25 ans interrogés pensent que le vaccin est dangereux pour la santé et 25% l'estiment plus dangereux que la maladie elle-même. Par ailleurs, 17% des "anti-vax" ne croient pas tout ce qui est dit sur la gravité du Covid-19. Enfin, un jeune sur 10 se dit opposé à Emmanuel Macron et estime que se faire vacciner serait une manière de le soutenir ou pense que le vaccin sert à nous implanter des micropuces pour nous contrôler. Et pour respectivement 7 et 6% des jeunes, c'est un manque de temps ou une procédure trop compliqué qui les tiennent éloignés du vaccin. Reste à savoir si la situation évoluera avec la rentrée...

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Les 5 impacts positifs de la crise Covid sur la Génération Z
À lire aussi
Millennials, confinement et écrans, quelle réalité en cette fin d'année 2020 ?
À lire aussi
7 choses que le confinement nous apprend sur la Génération Z
Encore plus de contenus
La Génération Z et la vaccination, quelle réalité à l'heure de la rentrée ?
Pixel de tracking