La jeune génération en manque de compliments ?

Ecrit par

La jeune génération est-elle en manque de marques d'affection et d'encouragements ? C'est ce qui ressort d'une nouvelle étude menée par Kartable, la plateforme n°1 de cours et de révisions en ligne, à l'occasion de la Journée Mondiale du Compliment ce 1er mars 2019.

Avec l'arrivée du printemps, la jeune génération est-elle en mode "love" ? On l'a vu ce mois-ci, même si la Saint-Valentin 2019 était plus une affaire de marques que de Millennials avec des jeunes qui sont finalement peu nombreux à avoir fêté la fête des amoureux, l'amour fait partie de la vie quotidienne des moins de 35 ans. En la matière, une récente étude menée par Groupon et Harris nous a expliqué comment se passe le premier rendez-vous amoureux des Millennials en 2019, entre retrouvailles dans un bar, saut en parachute et budget limité. Aujourd'hui, c'est un autre aspect de l'amour que nous voulions mettre en lumière grâce aux résultats d'une étude menée par Kartable, la plateforme n°1 de cours et de révisions en ligne, à l'occasion de la Journée Mondiale du Compliment ce 1er mars 2019. L'occasion de voir que les Millennials sont nombreux à se dire en manque de marques d'affection et d'encouragements de la part de leurs professeurs comme de leur entourage. En pratique, actuellement, 93% des moins de 25 ans considèrent ne pas avoir assez d'encouragements. Mais encore ?

La jeune génération en manque de compliments ?
La jeune génération en manque de compliments ?

Comme le révèle l'étude, dans notre système éducatif actuel, les compliments ne semblent pas faire partie des pratiques courantes... au moins du point de vue des élèves. En effet, 91% des étudiantes et 95% des étudiants avouent qu'ils ne sont pas souvent complimentés au collège ou au lycée. Notamment, c'est de la part des enseignants que les jeunes semblent attendre plus. En effet, 56% des étudiantes et 61% des étudiants déclarent que leurs professeurs ne leur font pas souvent de compliments. Et la situation n'est pas bien meilleure à la maison. En tout cas, 53% des étudiants rapportent ne pas souvent recevoir de compliments de la part de leurs parents. En revanche, on notera que les étudiantes sont, de leur côté, plus nombreuses (52%) à déclarer recevoir des compliments. Enfin, on note encore une fois une différence entre les filles et les garçons en ce qui concerne les échanges de compliments entre amis. Ainsi, 57% des étudiantes disent complimenter leurs ami(e)s alors que les étudiants sont 59% à garder le silence. De manière générale, 68% des étudiants, garçons et filles confondus, trouvent que leurs camarades sont peu portés sur les encouragements à leurs égards avec encore une fois un chiffre plus élevé chez les jeunes hommes. Pourtant, les compliments pourraient beaucoup jouer sur le travail des jeunes. En tout cas, 98% des jeunes sondés pensent que leurs résultats seraient bien meilleurs avec plus de compliments. Alors, c'est quand qu'on propage de l'amour ?

Crédit : istock