Société

Le coliving et les jeunes Français, quelle réalité ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Le coliving et les jeunes Français, quelle réalité ?

La période de confinement a été un déclic pour inciter de nombreux Français à déménager. Trouver un logement dans lequel on se sent bien est désormais une réelle priorité. Une priorité qui peut conduire à l'essor du coliving ? Peut-être bien, à en croire une étude menée par YouGov et Businesscoot.

Il y a quelques semaines, la rédaction d'Air of melty vous parlait du coliving comme étant une tendance qui séduit de plus en plus la jeune génération. Le coliving, c'est une nouvelle manière de se loger qui consiste à bénéficier d'un espace privé tout en profitant d'espaces communs et de services sur-mesures (restaurant, salle de sport, espace de coworking, etc.). Aujourd'hui, c'est ce que confirme clairement une étude réalisée par YouGov en partenariat avec Businesscoot, dédiée au marché du coliving en France. Cette étude, menée en ce mois de septembre 2020, montre que le marché du coliving s’adresse principalement aux jeunes actifs en transition et à la recherche d’une solution dans un contexte de tensions croissantes sur le marché du logement dans les principales agglomérations françaises. À l'heure où 9 jeunes sur 10 sont actuellement locataires par obligation, l'étude révèle que 51% des 18-34 ans pensent devoir déménager dans les deux prochaines années, dont 26% dans moins d’un an. Face un marché immobilier tendu, et une forte demande de logement, le coliving peut alors représenter une bonne alternative.

Le coliving et les jeunes Français, quelle réalité ?

Pourtant, le coliving reste encore largement méconnu des Français et notamment auprès sa cible principale, les 18-34 ans célibataires et sans enfants. En effet, 53% des jeunes sondés n'avaient jamais entendu parler de ce mode de logement, et moins de 10% l’ont expérimenté. Ils sont ainsi seulement 8% à avoir déjà habité en coliving contre 9% qui ont déjà envisagé cette solution et 24% qui en ont déjà entendu parler. Il existe ainsi une très forte marge de progression en termes de notoriété, puisque plus de la moitié de cette population n’a jamais entendu parler de ce concept. Actuellement, pour un emménagement de courte durée (moins d’un an), les 18-34 ans se tournent principalement vers la location meublée (42%). De manière générale, le coliving est encore une option peu envisagée (5%), loin derrière la location non meublée (29%) et la colocation (12%). Même à budgets et emplacements équivalents, le coliving souffre pour l’instant de la domination de la location meublée sur le marché : s’ils devaient faire un choix, 74% des sondés par YouGov et Businesscoot opteraient pour la location d’un appartement meublé, contre 17% pour le coliving. Pourtant, le concept de coliving dispose de forts avantages comparatifs par rapport aux autres solutions de logement. Les services intégrés, tels que le ménage ou les abonnements vidéo, sont la caractéristique qui séduit le plus fortement la cible 18-34 ans célibataires et sans enfants (28%). La dimension communautaire arrive en seconde position (25%), suivi de la flexibilité (15%) et de la simplicité d’accès (14%). Il faut donc peut être laisser du temps au temps pour que le coliving s'impose réellement auprès de la jeune génération !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Les Millennials, des jeunes engagés en théorie...mais en pratique ?
À lire aussi
La Génération Z, une génération d'activistes confirmée
À lire aussi
Fluidité, liberté, activisme, quelles sont les valeurs clés de la Génération Z en 2020 ?
À lire aussi
Un Millennial sur deux désireux d'appuyer sur pause dans son quotidien
À lire aussi
Vacances d'été 2020 : Quel bilan pour les Millennials français ?
À lire aussi
Les Millennials et le développement durable, ça matche ou pas en 2020 ?
Encore plus de contenus
Le coliving et les jeunes Français, quelle réalité ?
Pixel de tracking