Le marché mondial des wearables en progression, porté par la jeune génération

Ecrit par

Ultra connectés et ultra fans d'innovations en tout genre, les moins de 30 ans sont des grands amateurs d'objets connectés, alias les Wearables. Et, visiblement, cela se ressent sur l'ensemble du marché mondial, comme le révèle une étude signée IDC.

La rédaction d'Air of melty vous en parle au quotidien, la jeune génération jongle en permanence entre innovation et traditions. En matière d'innovation, on voit que les moins de 30 ans sont connectés en permanence, en passant notamment de longues heures sur leur mobile. Du côté de la tradition, on parlera plus des valeurs qui font le bonheur de la génération AAA, à savoir l'idée d'avoir un travail satisfaisant et une famille. Aujourd'hui, on reste axé sur l'innovation, avec des chiffres concernant le marché mondial des objets connectés. Verdict, ces derniers sont en forte progression, indéniablement grâce à une bonne partie des Millennials qui raffolent des wearables. Mais dans le détail, ça donne quoi ?

Le marché mondial des wearables en progression, porté par la jeune génération
Le marché mondial des wearables en progression, porté par la jeune génération

Comme le révèle le site Offremedias, qui relaie les résultats d'une étude menée par IDC, le marché mondial des wearables a progressé de +21,7% au 3ème trimestre 2018 en volume. En pratique, 32 millions d’accessoires portables (wearables) ont été vendus dans le monde au 3ème trimestre 2018. C’est 5,7 millions de plus qu’au 3ème trimestre 2017, soit +21,7%. La croissance est tirée par Xiaomi qui vend plus d’un produit sur 5 (21,5% de pdm vs 13,7% en 2017). La marque est particulièrement vendue en Chine. Apple, avec sa nouvelle génération de montres gagne de son côté 2,8pt de part de marché à 13,1% et +54% de produits vendus. Indéniablement, le phénomène promet de s'accentuer au cours du 4ème trimestre 2018, marqué par les fêtes de Noël et des jeunes qui ont sans aucun doute demandé ce genre de cadeaux sous le sapin. On vous aura prévenu, les objets connectés sont plus en forme que jamais !

Crédit : CC, Rob Bulmahn