Marketing

Les 18-24 ans précurseurs d'un nouveau rapport à la marque et à la fidélité ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les 18-24 ans précurseurs d'un nouveau rapport à la marque et à la fidélité ?

Alors les jeunes, fidèles ou pas ? Une nouvelle étude signée Ifop et Comarch fait le point sur le sujet, en expliquant ce qui permet de créer une connexion forte entre les 18-24 ans et les marques.

C'est (encore une fois) le point fidélité du mois sur Air of melty ! Fidéliser la jeune génération auprès d'une marque se révèle être un défi de taille pour les marketeurs en cette année 2017, alors que les moins de 35 ans sont réputés pour être intransigeants et volatiles en matière de consommation. Pour vous aider à mieux maîtriser ce sujet, il y a quelques semaines, la rédaction d'Air of melty vous dévoilait quelques astuces pour fidéliser la génération Z auprès de votre marque et pour fidéliser les Millennials auprès des retailers. Pour vous aider comprendre le phénomène, aussi, nous vous avons récemment dévoilé les résultats d'une étude signée Ifop et Comarch mettant en lumière le fait que 87% des 18-24 ans sont fidèles à au moins une marque. Aussi, contrairement à ce que l'on pourrait penser, ils sont nombreux à solliciter les programmes de fidélité. Faut-il alors en conclure que les 18-24 ans sont précurseurs d'un nouveau rapport à la marque ? Pour les auteurs de l'étude, cela ne fait aucun doute.

Les 18-24 ans précurseurs d'un nouveau rapport à la marque et à la fidélité ?

Comme le met en lumière l'étude Ifop-Comarch, les 18-24 ans se détachent comme étant "les plus fidèles aux marques, les plus intéressés par les nouveaux types de programmes de fidélité valorisant la relation entre la marque et sa communauté, et aussi les plus ouverts au recueil d’informations clients". Quelques chiffres suffisent à illustrer cet état d'esprit : 33% des jeunes se disant aujourd'hui très fidèles à au moins une marque contre 21% seulement pour l'ensemble de la population. Dans le détail, les secteurs qui les incitent le plus à être fidèles sont l'habillement (68%), l'high-tech (57%) et la beauté (55%). À l'inverse, près de 7 jeunes sur 10 se disent non fidèles aux marques d'ameublement/décoration. Concernant les programmes fidélités, sachez que 42% des 18-24 ans plébiscitent des programmes innovant récompensant les achats mais aussi les interactions avec la marque. "La jeune génération veut être actrice de sa consommation. Créer de l’engagement en incitant à partager et à échanger est essentiel pour sécuriser la fidélité de cette frange de la population. Ces programmes innovants viennent répondre aux attentes d’une clientèle en quête de ressenti émotionnel dans son rapport avec les marques", explique alors Matthieu Lacroix, Marketing & Communications Manager, Comarch France.

Parallèlement, il faut noter qu’il existe un lien entre la fidélité à une marque, la confiance concernant le recueil de données, et l’intérêt des programmes de fidélité basés sur la relation entretenue avec la marque. En effet, si 21% des Français affirment être très fidèles à une marque, ce chiffre concerne 26% des enthousiastes vis-à-vis du recueil de données et 27% des personnes intéressées par les programmes de fidélité basés sur la relation entretenue avec la marque. Sachant que ces taux sont globalement plus élevés en ce qui concerne la jeune génération, on peut se dire que les marques ont aujourd'hui réellement le moyen de fidéliser leur jeune clientèle, à condition de "replacer le client et son émotion au centre de leur stratégie de fidélisation", car c’est ainsi qu’elles pourront se démarquer de la concurrence et proposer une expérience client plus aboutie, de conclure Matthieu Lacroix. À vous de passer à l'action à présent !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Kenzo, la marque de luxe qui a compris comment parler aux Millennials ?
À lire aussi
Social Media Marketing : Socialbakers, "La relation entre marque et influenceurs doit être un échange d'inspirations" (EXCLU)
À lire aussi
Jennyfer, “Nous sommes face à une génération de makers qui ne sont pas du tout spectatrices des marques” (EXCLU)
À lire aussi
87% des 18-24 ans fidèles à "au moins une marque"
À lire aussi
5 manières de gagner (et de perdre) des points auprès des Millennials
Encore plus de contenus
Marketing il y a 8 heures

Quel est le réel impact des confinements sur le secteur du bricolage ?

Lors du premier confinement, de nombreux Français ont misé sur le bricolage pour occuper leurs journées. Est-ce une nouvelle fois le cas lors de ce deuxième confinement ? Et quelles sont les enseignes qu'ils priviélgient ? Pour répondre à ces questions, l'appli de cashback Joko a analysé l'évolution des dépenses de ses utilisateurs au cours des deux confinements.

Quel est le réel impact des confinements sur le secteur du bricolage ?
Les 18-24 ans précurseurs d'un nouveau rapport à la marque et à la fidélité ?
Pixel de tracking