Société

Les 18-35 ans et le bricolage, quelle réalité en 2020 ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les 18-35 ans et le bricolage, quelle réalité en 2020 ?

Chez les jeunes, ça bricole dur ou pas pour améliorer son intérieur ? Une nouvelle étude menée par le pure player du bricolage Bricozor s'est intéressé au sujet. Verdict, les 18-35 ans aiment bien bricoler...et pensent bien le faire !

Les Millennials, rois du bricolage ou bricolos en carton ? Il y a quelques semaines, à ce sujet, Joko, la start-up spécialisée dans les programmes de fidélité, présentait les trois enseignes de bricolage préférées des 18-30 ans. Verdict, Leroy Merlin, Castorama et Brico Dépôt faisaient alors figure de favoris. En marge de cela, le classement des enseignes de bricolage les plus fréquentées par les Millennials révélait une tendance intéressante : deux acteurs 100% digitaux figuraient ainsi dans le Top, à savoir ManoMano et BricoPrivé. Aujourd'hui, c'est Bricozor, le pure player du bricolage, qui s'est intéressé au sujet en interrogeant les Français sur leur manière de bricoler et leurs éventuels ratés. Focus sur les réponses des 18-35 ans, même si l'on sait qu'il existe des différences au sein-même de cette jeune génération. Selon cette enquête, 49% des Millennials français déclarent parfois essayer de réaliser des travaux de bricolage eux-mêmes, contre 43% de l'ensemble des Français. Ils sont aussi 42% à déclarer le faire à chaque fois contre 29% des Français. À l'inverse, moins d'un jeune sur 10 déclarent ne jamais essayer de bricoler par lui-même, contre près de 3 Français sur 10 en moyenne.

Les 18-35 ans et le bricolage, quelle réalité en 2020 ?

Les trois types de travaux les plus réalisés par la jeune génération selon Bricozor sont la peinture (88%), la décoration et l'aménagement (71%) et la tapisserie (62%). Suivent le jardinage (61%), le revêtement de sols (44%), l'électricité, chauffage, ventilation, climatisation (42%) et la plomberie (35%). En revanche, la menuiserie et la cheminée sont des éléments que les jeunes laissent volontiers aux professionnels. Et c'est sans doute une bonne nouvelle puisque 58% des 18-35 ans reconnaissent qu'il leur arrive de parfois rater leurs travaux de bricolage contre 52% des Français. C'est particulièrement le cas pour les travaux de plomberie (79%) devant la tapisserie (72%) et les peintures (64%). Dans ce cas-là, les jeunes sont un tiers à recommencer et près d'un sur deux à faire appel à un artisan professionnel. En revanche, on notera que près d'un jeune sur quatre déclare ne jamais rater ses travaux de bricolage (23%) contre 38% des Français en moyenne. Les jeunes ont la confiance ! D'ailleurs, 52% des jeunes se disent plus satisfaits des travaux réalisés par eux-mêmes plutôt que de ceux réalisés par un artisan, et ce même s'il leur arrive souvent de dépenser beaucoup plus d'argent que prévu à cause de leurs erreurs. C'est une réalité mise en avant par 6 jeunes sur 10.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Le zéro déchet, un sujet important pour la jeune génération ?
À lire aussi
Quel est l'état d'esprit des 18-34 ans en ce début de confinement ?
À lire aussi
Les Millennials français, prêts à un confinement total ?
À lire aussi
Quel regard portent les Millennials français sur les mesures prises pour lutter contre le coronavirus ?
À lire aussi
À quels sacrifices sont prêts les Millennials pour le logement de leurs rêves ?
À lire aussi
Réseaux sociaux, appels, texto, calls vidéo, comment les Millennials français restent en contact avec leurs proches ?
Encore plus de contenus
Société

Réseaux sociaux, appels, texto, calls vidéo, comment les Millennials français restent en contact avec leurs proches ?

Être confiné ne veut pas forcément dire être isolé. Pour tout humain, le contact avec les autres est très important, et c'est particulièrement vrai pour les jeunes. Alors, comment les 18-34 ans communiquent-ils avec leurs proches en cette période de crise sanitaire ? YouGov répond à la question, en montrant des différences importantes en fonction de l'âge.

Réseaux sociaux, appels, texto, calls vidéo, comment les Millennials français restent en contact avec leurs proches ?
Netflix

Netflix menace de spoiler ses séries pour inciter chacun à rester chez soi

À l'heure où le mot d'ordre est de rester chez soi pour lutter contre le virus Covid-19 qui paralyse la planète, la plateforme de streaming vidéo Netflix vient de prendre la parole avec une campagne choc : ceux qui ne respecteront pas la mesure et sortiront prennent le risque de voir leurs sessions de binge-watching ruinés. C'est dit.

Netflix menace de spoiler ses séries pour inciter chacun à rester chez soi
Les 18-35 ans et le bricolage, quelle réalité en 2020 ?
Pixel de tracking