Société

Les Français de 15 ans sont plus doués que la moyenne pour résoudre des problèmes du quotidien

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Par contre, dès qu'il s'agit de mathématiques, les Français sèchent !

Une étude de l’OCDE vient de dévoiler les résultats d’une étude menée auprès de 85 000 élèves de 15 ans venus de 44 pays différents, qui vise à cerner leur aptitude à résoudre des problèmes concrets, hors scolarité. Bonne surprise, les jeunes Français font partie du top 15 !

Il y a deux semaines, Air of melty vous dévoilait les conclusions d’une étude menée par Axa Banque et qui décortiquait le rapport des jeunes à l’argent, révélant que 8% d’entre eux ont soif de dépenser tandis que 38% affirment maîtriser leur budget. Et pour cause, même si les Français ne sont pas les plus réputés pour leur talent de mathématiciens (la France a été reléguée à la 25ème place du Pisa 2012 en mathématiques), ils sont en tout cas désormais renommés pour leur capacité à résoudre des problèmes en tout genre grâce à leur esprit logique. Une étude de l’OCDE vient en effet de révéler que les jeunes Français figurent dans le peloton de tête mondial pour la résolution de problèmes non scolaires, indépendamment de leurs connaissances académiques.

Pour en arriver à cette conclusion, l’Organisation de coopération et de développement économiques a procédé à une évaluation des "méthodes créatives de résolution de problèmes", auprès de 85 000 élèves de 15 ans venant de 44 pays différents, dans le cadre du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (Pisa). Tous ont répondu à un test informatisé, basé sur des situations de la vie réelle et destiné à "mesurer les compétences que les jeunes utiliseront face à des problèmes de la vie courante, comme régler un thermostat ou trouver l’itinéraire le plus rapide vers une destination". A ce jeu-là, les jeunes Asiatiques, de Singapour, de Corée et du Japon, sont arrivés en tête, mais les jeunes Français n’ont pas à rougir de honte puisqu’ils terminent 13ème (sur 44, pour le rappel) avec un score de 511 points. A titre de comparaison, la moyenne fixée par l’OCDE s’élève à 500 points.

Les jeunes Français sont débrouillards, même si pas forcément premiers de la classe !
Crédit : AFP

Selon les conclusions de l’étude, un élève français sur huit est capable "d'explorer systématiquement une situation de problème complexe, d'élaborer des solutions à plusieurs étapes" et "d'adapter sa stratégie en fonction des informations qu'il reçoit en retour". A l’inverse, par contre, "un élève français sur six est tout au plus capable de résoudre des problèmes très simples qui ne demandent pas de réflexion préalable, (...) comme par exemple choisir un ensemble de meubles le moins cher possible pour meubler une pièce dans un catalogue regroupant différentes marques et prix". On en revient à une question de budget !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Slacktivisme ou activisme, la nouvelle forme d’engagement social des jeunes décryptée
À lire aussi
Tourisme des 18-34 ans : Secteur à la croissance la plus rapide dans le secteur du tourisme mondial
À lire aussi
Les 15-30 ans, la "génération réseau" qui mise sur les pratiques collectives décryptée
À lire aussi
Travail : Les jeunes français réclament des entreprises plus innovantes et plus éthiques
À lire aussi
Société : 64% des 18-33 ans se disent fidèles aux marques
À lire aussi
Société : 27% des jeunes diplômés voient leur avenir professionnel à l’étranger
Encore plus de contenus
Les Français de 15 ans sont plus doués que la moyenne pour résoudre des problèmes du quotidien
Pixel de tracking