Société

Les jeunes et le bricolage, ça matche ou pas en 2021 ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les jeunes et le bricolage, ça matche ou pas en 2021 ?

Les confinements successifs et la crise sanitaire ont-ils réveillé une passion pour le bricolage et le DIY au sein de la jeune génération ? Pas vraiment, si l'on en croit les conclusions d'une nouvelle étude menée par YouGov pour l'application TaskRabbit : les moins de 25 ans laissent volontiers cela à leurs parents !

On le sait, la crise sanitaire et les périodes de confinement ont eu un impact direct sur les passions de la jeune génération. Par exemple, nombreux sont les moins de 35 ans qui sont devenus des cordons bleus (et ce même si l'heure du dîner reste un casse-tête pour un jeune sur trois) et nombreux sont ceux qui se sont mis au sport pour garder la forme quoi qu'il arrive. Aussi, beaucoup de Français ont profité des longues périodes passées à la maison pour améliorer leur intérieur. Mais est-ce aussi vrai pour les jeunes ? Sont-ils tous devenus des bricoleurs en herbe ? Pas vraiment, à en croire une nouvelle étude réalisée par YouGov pour l'application TaskRabbit : alors que les Français souhaitent davantage déléguer les missions de bricolage à la maison, ce sont clairement les moins de 35 ans qui donnent le ton en la matière. Et pour cause, près de 7 jeunes sur 10 estiment que leurs parents ont beaucoup plus de compétences en bricolage et travaux domestiques qu'eux.

Les jeunes et le bricolage, ça matche ou pas en 2021 ?
Crédit : coyot, Pixabay

Dans le détail, le sondage mené par YouGov pour TaskRabbit révèle que 68% des 18-24 ans affirment que leur parents ont beaucoup plus de compétences en bricolage et travaux domestiques qu’eux. Dans le même temps, seuls 44% des jeunes sondés déclarent avoir confiance en leurs propres capacités de bricolage, soit moins d'un jeune sur deux. Il sont aussi 29% à faire savoir que c'est la peur de se blesser qui les retient de faire du bricolage. Pourtant, les jeunes devraient croire davantage en leurs capacités. Il y a quelque temps, une étude britannique avait déjà mis en lumière les grandes différences qui existent entre les Millennials et la Génération Z en matière de bricolage. Celle-ci avait mis en lumière le fait que les Millennials auraient moins de compétences en matière de DIY et de bricolage que les membres de la Génération Z. En pratique, les 25-34 ans seraient globalement bien moins doués que les 18-24 ans pour changer une ampoule, réparer un meuble bancal ou encore mettre fin au grincement d'une porte tandis que leurs jeunes aînés sont les plus doués pour réparer des toilettes qui fuient. Mais, globalement, ce sont les plus de 55 ans qui s'étaient avérés être les plus efficaces sur tous les plans. De quoi confirmer l'opinion des Millennials interrogés par TaskRabbit : le bricolage, ils le laissent volontiers à leurs parents ! Aux marques du secteur de les séduire pour les convaincre du contraire, donc...

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Les jeunes et l'apéritif, quelle réalité en 2021 ?
À lire aussi
De quelle manière les jeunes investissent-ils en 2021 ?
À lire aussi
Les jeunes Français et leur santé mentale, quelle réalité en 2021 ?
À lire aussi
Millennials vs Génération Z, quels sujets divisent les jeunes en 2021 ?
À lire aussi
Un été 2021 chaotique pour les jeunes célibataires ? C'est confirmé !
À lire aussi
Le coup de foudre : mythe ou réalité ? Les jeunes célibataires y croient !
Encore plus de contenus
Les jeunes et le bricolage, ça matche ou pas en 2021 ?
Pixel de tracking