Lime entend les critiques à son égard et cherche à responsabiliser ses utilisateurs

Ecrit par

Actuellement, la start-up Lime est au centre de nombreuses critiques à Paris. En cause, son service de trottinettes électriques qui agace de nombreux piétons dans la capitale française. En ce mois de juin, Lime entend prendre plus que jamais ces critiques en compte et cherche à changer la donne.

En cette année 2019, cela se confirme régulièrement, pas facile pour les marques de bien communiquer auprès d'une jeune génération toujours plus exigeante en matière de publicité. Il y a quelques semaines, pour vous aider à bien le comprendre, la rédaction d'Air of melty vous dévoilait les valeurs plébiscitées par les Millennials, à savoir l'authenticité, la transparence et l'engagement. Fortes de ce constat, certaines marques ont récemment dévoilé des campagnes de communication qui sortent des sentiers battus. C'est notamment le cas de Carlsberg, qui s'est fait remarquer avec une publicité corrigeant un mensonge trop beau pour être vrai. Pour sa part, la marque de bière Brewdog a aussi su créer la surprise en livrant la publicité la plus directe et la plus honnête du moment. Aujourd'hui, c'est l'application de location de trottinettes électriques Lime qui fait parler d'elle avec une campagne publicitaire destinée aux utilisateurs de son service, en ne se cachant pas des mauvaises remarques véhiculées à son encontre. Une campagne print au franc-parler assumé qui a tout bon ?

Lime entend les critiques à son égard et cherche à responsabiliser ses utilisateurs
Lime entend les critiques à son égard et cherche à responsabiliser ses utilisateurs

En pratique, à partir du 6 juin 2019, Lime, accompagné de l'agence de communication Buzzman, prend pour la première fois la parole pour faire une mise au point et, surtout, pour apprendre à ses utilisateurs à mieux se comporter, à l'heure où un Parisien sur dix utilise désormais les trottinettes électriques en libre-service et à l'heure où un sur quatre envisage de le faire. Alors que la situation à Paris est de plus en plus tendue et que les mesures anti-trottinettes se multiplient, Lime tente de montrer l’exemple en révélant tout haut ce que certains pensent tout bas. Si les insultes sont cachées, on les comprend toutes très bien : "Trottinette de m**", "ras le c** des trottinettes", "Ils me font c** avec leurs trottinettes". Avec cette campagne très directe, la start-up Lime montre qu'elle comprend les agacements et qu'elle s’engage pour que les mauvais comportements cessent grâce une série de mesures dévoilées dans la campagne. Rouler sur les pistes cyclables, trottiner seul, se garer correctement et faire attention aux piétons sont ainsi les mesures mises en avant par Lime pour trottiner de façon responsable. Reste désormais à savoir si le grand public entendra ce message très vrai.