Live, streaming, replay, le rapport des (très) jeunes à la vidéo décrypté

Ecrit par

En 2018 comme en 2017, la vidéo promet de faire un carton auprès de la jeune génération. Aujourd'hui, c'est une étude menée par Lagardère Publicité avec Harris Interactive qui fait le point sur le sujet, en mettant en lumière la puissance des contenus live notamment.

De la vidéo, encore et toujours plus ! Alors que l'année 2017 touche presque à sa fin, l'année 2018 promet de suivre la même lignée, en misant tout ou presque sur la vidéo. La rédaction d'Air of melty vous en parle depuis des mois, la vidéo a cette année fait partie des grosses tendances pour capter l'attention des jeunes consommateurs. Cela, les marques l'ont bien compris en investissant notamment massivement les réseaux sociaux avec des contenus du genre. En la matière, ces derniers mois, c'est particulièrement le géant Facebook qui a donné le ton au niveau mondial en inaugurant la vidéo 4K sur son service et en lançant un nouveau service pour les créateurs de contenus vidéo. Aujourd'hui, de nouvelles données dévoilées par Lagardère Publicité viennent confirmer le fait que le phénomène de la vidéo est bien parti pour durer encore de nombreuses années, avec une très jeune génération d'ores et déjà conquise. Ainsi, en ce mois de décembre, Lagardère Publicité, avec Harris Interactive, a présenté l’étude "vidéoKIDS", portant sur la consommation vidéo des 4-14 ans en France. Verdict ? Sans surprise, entre les moins de 14 ans et la vidéo, ça matche à fond !

Concrètement, comme le révèle le site CBNews, qui relaie l'étude, on remarque principalement trois grands piliers qui structurent la consommation vidéo des 4-14 ans : "la valeur symbolique des écrans, les principes d’éducation instaurés par les parents au sein du foyer ainsi que le respect du planning de la famille et de chacun de ses membres". Dans ce contexte, on note que 80% du panel interrogé possède au moins un écran personnel. Plus précisément, 33% des 4-14 ans disposent d'une tablette ou d'un smartphone et ils sont 29% à disposer d'un ordinateur. Dès lors, il est peu surprenant de constater que cette consommation vidéo s’inscrit dans un "planning quotidien des jeunes avec, du lundi au vendredi, une cadence intense des moments vidéo tandis que le week-end montre un rythme moins contraint avec des moments vidéo plus souples", souligne l’enquête. Enfin, concernant leur type de vidéo préféré, on notera que près de la moitié (47%) des 4-14 ans mixent les 3 modes de visionnage principaux (live, replay des chaînes TV, et plateformes de streaming). Véritable phénomène de cette année, 17% des jeunes sont adeptes exclusivement des live tandis que seuls 2% sont des exclusifs Streaming. De manière globale, le live est la pratique majoritaire de ce public, avec 2h04 par jour (+8 mn vs 2015), devant le replay (1h01), le streaming (29 minutes), la SVOD (13 minutes) et la VOD (8 minutes). Enfin, c'est en live que les messages publicitaires sont les mieux perçus par ces jeunes. Tout bon, n'est-ce pas ?

Crédit : x