Marketing

Marketing Digital : Personnalisation, mobile et automatisation, clés d’une stratégie réussie ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 1 min
Les marketeurs doivent investir le digital !

A l’heure où les moins de 35 ans passent de plus en plus de temps sur la toile, une étude mondiale réalisée par Adobe auprès de 1 000 responsables fait aujourd’hui le point sur les tendances en vogue en matière de marketing digital. Le verdict au sujet de ce qu’il convient de faire ou de ne pas faire ? C’est par ici !

A l’heure où plus de 6 jeunes sur 10 se renseignent sur les réseaux sociaux avant un achat, l’e-réputation constitue aujourd’hui un enjeu crucial pour les marques, comme Air of melty vous en parlé en détails en fin de semaine dernière. C’est un fait, alors que les jeunes passent de plus en plus de temps branchés sur différents écrans, le marketing digital occupe une place de plus en plus importante dans les stratégies des marques cherchant à s’adresser à cette cible des moins de 35 ans. La preuve ? Même les marques de luxe s’y mettent, avec, notamment, “Instagram constituant un canal de valorisation pour la clientèle comme pour les marques”. Aujourd’hui, une étude mondiale réalisée par Adobe auprès de 1 000 responsables et relayée par le site Offremedia fait le point sur les tendances en vogue en matière de marketing digital. Verdict, pas moins des trois-quarts des responsables marketing pensent que la personnalisation, dont nous vous avons parlé à de nombreuses reprises sur notre site, joue un rôle important dans la réalisation des objectifs d’entreprise à long terme. Toutefois, l’étude rapporte également que “la majorité des marketeurs ont beaucoup de chemin à faire avant de pouvoir offrir une personnalisation efficace et profitable à leurs clients et prospects”.

L'étude d'Adobe donne son verdict.

D’autre part, l’étude révèle également que, comme le rapporte Offremedia, “les marketers ont compris que le mobile est essentiel : 83% du quintile des professionnels les plus performants considèrent que le mobile est important dans leurs efforts de marketing cross-canal, vs 67% du quintile des marketers les moins performants”. Des marketeurs plus performants qui seraient aussi 46% plus susceptibles que la moyenne d’utiliser des capacités d’optimisation. En particulier, explique l’étude, “ils pratiquent davantage la segmentation des audiences (+111%), le recours à des analyses mobiles (+90%) et la réalisation de tests A/B (+60%)”. Selon Adobe, ces marketers “comprennent le lien de causalité entre optimisation et augmentation des profits, et investissent systématiquement dans un éventail d’activités plus large”. A vous d’en tirer les leçons qui s’imposent !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
E-Réputation : Plus de 6 jeunes sur 10 se renseignent sur les réseaux sociaux, enjeu crucial pour les marques
À lire aussi
Avec Ementicons, Mentos lance ses émoticônes pour séduire les jeunes
À lire aussi
Marketing : La fidélité des jeunes aux marques, une pertinence et sensibilité à travailler !
À lire aussi
Marketing : Les jeunes bientôt connectés jusqu'au brossage de dents ?
À lire aussi
L'email, support privilégié des jeunes pour communiquer avec les enseignes
Encore plus de contenus
Marketing Digital : Personnalisation, mobile et automatisation, clés d’une stratégie réussie ?
Pixel de tracking