Société

Ménage, linge, cuisine, comment s'organisent les tâches ménagères chez les Millennials ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Ménage, linge, cuisine, comment s'organisent les tâches ménagères chez les Millennials ?

Continuer à assurer les tâches ménagères pendant le confinement, on ne peut pas y échapper. Mais, chez les jeunes, cela prend combien de temps et qui s'en charge au juste ? Réponse grâce à une étude signée YouGov.

La vie en confinement, c'est multiplier les "coronapéros" entre amis ou en famille, c'est consulter plus de vidéos en ligne que jamais et c'est, de temps en temps et pour certains, suivre des cours en ligne dans des conditions plus ou moins bonnes. Mais ce n'est pas que ça ! Il faut aussi se charger des tâches ménagères comme le nettoyage du logement, la gestion du linge et les courses, entre autres choses. Et à ce sujet, qui fait quoi dans le foyer ? C'est la question à laquelle répond une nouvelle étude signée YouGov, organisée en ligne du 21 au 22 avril. Cette étude est dans un premier temps l'occasion de rappeler que la majorité des Millennials français sont confinés avec leur partenaire (46%), devant un confinement avec les parents (21%) et un confinement en solo (19%). En marge de cela, 6% des jeunes sondés vivent avec des amis ou des colocataires. Des différences notables se remarquent entre les 18-24 ans et les 25-34 ans. Alors que les premiers vivent majoritairement avec leur partenaire (61% vs 23% pour les plus jeunes), les seconds sont les plus nombreux à vivre le temps du confinement avec leurs parents (39% vs 9% pour les 25-34 ans). De manière générale, 39% des Millennials estiment dédier moins d'une heure par jour aux tâches ménagères contre 38% qui dédient entre une à deux heures par jour. Encore une fois, les 18-24 ans sont à distinguer des 25-34 ans : les premiers sont un sur deux (49%) à y passer moins d'une heure par jour tandis que les 25-34 ans sont 44% à y passer plutôt deux heures.

Ménage, linge, cuisine, comment s'organisent les tâches ménagères chez les Millennials ?
Crédit : JESHOOTS.COM via Unsplash

Pour près d'un jeune sur deux (46%), le temps passé sur les tâches ménagères a augmenté avec le confinement. Pour 47%, il est resté le même. Enfin, pour 6% des Millennials interrogés, il a même baissé. Concernant le profil de ceux qui s'activent le plus dans le logement depuis le début du confinement, l'étude de YouGov révèle que les 18-34 ans ont sensiblement les mêmes comportements que l'ensemble des Français. 50% des Millennials (36% des 18-24 ans seulement et 59% des 25-34 ans) se chargent eux-mêmes de préparer le repas contre 51% des Français. Pour ranger et nettoyer le logement, 32% des 18-24 ans et 51% des 25-34 ans se disent volontaires et actifs. Aussi, 31% des 18-24 ans et 52% des 25-34 ans se chargent de la vaisselle. Pour cette tâche, au total, 26% des Millennials ont prévu une organisation pour que chacun participe à la tâche à part égale. Pour le linge, alors que 68% des 25-34 ans interrogés déclarent s'en charger eux-mêmes, seuls 30% des 18-24 ans ont le même discours. On note donc que les 18-24 ans sont bien moins actifs que leurs aînés dans le logement. Et cela se vérifie dans le contexte normal également puisque seuls 34% des Millennials sondés estiment que l'organisation du foyer a évolué depuis le début du confinement. Pour autant, de manière globale, 8 Millennials sur 10 se disent satisfaits de la répartition des tâches ménagères dans leur foyer pendant le confinement, avec 30% des 18-34 ans qui se disent même tout à fait satisfaits. Pour autant, 44% des 18-24 ans et 29% des 25-34 ans (vs 25% de l'ensemble des Français) admettent que la répartition des tâches ménagères a été un sujet de tension et de désaccord au sein du foyer depuis le début du confinement. Enfin, selon cette étude, 70% des 25-34 ans (vs 62% des Français et 37% des 18-24 ans) ont le sentiment que le bon fonctionnement de leur foyer repose sur eux. Et pour un jeune sondé sur deux, cela peut être une forme de stress.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Réseaux sociaux, appels, texto, calls vidéo, comment les Millennials français restent en contact avec leurs proches ?
À lire aussi
Les Millennials français ont-ils toujours envie de voyager en 2020 ?
À lire aussi
Les Millennials français ont-ils de plus en plus peur de contracter le coronavirus ?
À lire aussi
Motivations, image de soi, summer body, le rapport des Millennials français au sport décrypté
À lire aussi
Les Millennials français, prêts à un confinement total ?
À lire aussi
Quel est l'état d'esprit des 18-34 ans en ce début de confinement ?
Encore plus de contenus
Ménage, linge, cuisine, comment s'organisent les tâches ménagères chez les Millennials ?
Pixel de tracking