Mobile

Mobile : Poparazzi, l'appli anti-Instagram qui va cartonner à l'été 2021 ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Mobile : Poparazzi, l'appli anti-Instagram qui va cartonner à l'été 2021 ?

En cet été 2021, les jeunes seraient-ils prêts à tester de nouveaux réseaux sociaux pour remplacer Instagram, TikTok et compagnie ? Le succès d'un nouveau service américain baptisé Poparazzi laisse entendre que oui. Mais que cache ce nouveau réseau social qui se définit lui-même comme la nouvelle appli anti-Instagram ?

On le sait, les jeunes passent beaucoup de temps chaque jour sur les réseaux sociaux. Et chacun a une bonne raison pour le faire à en croire les différents profils des socionautes, qu'il s'agisse de chercher à s'informer, à se divertir, à communiquer ou encore à découvrir et à positiver. En la matière, en cette année 2021, c'est Instagram, qui permet désormais à ses utilisateurs de masquer (ou non) les likes, qui s'impose comme étant le réseau social incontournable pour un grand nombre des 18-35 ans. Mais, à en croire ce qui se passe actuellement sur l'App Store, cela pourrait bientôt changer : la concurrence rôde, et elle prend le nom de Poparazzi, à savoir un service qui se présente justement comme l'Anti-Instagram. Son principe ? Pas de selfie possible puisque ce n'est pas le détenteur du compte qui publie ses photos lui-même. Ce sont ses contacts qui se chargent de le faire. D'où le slogan de cette appli sortie il y a trois mois aux Etats-Unis et qui s'est récemment hissée en tête des téléchargements de l'App Store : "Deviens le poparazzi de tes amis".

Poparazzi, l'appli anti-Instagram qui va cartonner à l'été 2021 ?
Crédit : poparazzi

En pratique, sur Poparazzi, les utilisateurs laissent le contrôle de leur compte à leurs proches. Exit donc les selfies narcissiques et les photos retouchés : cette fois, ce sont nos amis et nos familles qui partagent les clichés qu'ils ont de nous. Des clichés qui tendent donc à promouvoir des images non trafiquées, authentiques et spontanées. Pas question pour autant d'accepter tous les clichés partagés par nos proches : pour éviter les dérives et pour garder un certain contrôle sur son image, l'utilisateur est toujours libre de supprimer une photo publiée sur son compte ou d'en réduire la visibilité à ses seuls contacts. À l'heure où l'on estime souvent qu'Instagram fait la promotion de vies parfaites, Poparrazi entend de son côté miser sur l'imperfection et la simplicité. Comme on peut le lire sur le site de l'application, "la vie est faite de nombreux moments parfaits et imparfaits qui méritent d'être capturés et partagés. […] Malheureusement, la pression pour faire croire que nos vies sont parfaites nous empêche de partager ces moments avec les personnes que nous aimons. Nous avons créé Poparazzi pour éliminer la pression d'être parfait". Ces dernières semaines, c'est via une campagne de communication menée sur TikTok que le service s'est fait connaître, avec succès puisque le nombre de téléchargements augmente de manière exponentielle, outre-Atlantique pour le moment. Alors, est-ce que les jeunes Français se laisseront eux aussi séduire par ce discours anti-Instagram pour cet été ? Affaire à suivre.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Mobile : Pozzz, la pochette intelligente qui va aider les jeunes à se déconnecter ?
À lire aussi
Happn dévoile une nouvelle fonctionnalité pour matcher autour de points communs
À lire aussi
Once lance The Love Experiment pour matcher autour du profil émotionnel de chacun
Encore plus de contenus
Mobile : Poparazzi, l'appli anti-Instagram qui va cartonner à l'été 2021 ?
Pixel de tracking