Marketing

Monoprix se moque des restrictions concernant la vente des "produits essentiels" pendant le confinement

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Monoprix se moque des restrictions concernant la vente des "produits essentiels" pendant le confinement

Alors que les magasins s'apprêtent à rouvrir ce samedi 28 novembre 2020, zoom sur la dernières campagne de Monoprix, qui n'a pas hésité à se moquer de certaines restrictions imposées par le gouvernement ces dernières semaines.

C'est une évidence, la période de confinement imposée par le gouvernement depuis déjà plusieurs semaines chamboule la manière de consommer de chacun. Deux études récemment menées par Joko l'ont montré, les deux confinements de cette année ont notamment eu un impact direct sur le secteur du bricolage et de la beauté. Il faut dire que certains ne savent plus réellement ce qu'ils peuvent ou non acheter pendant cette période particulière, durant laquelle le gouvernement a invité chacun à ne consommer que des "produits essentiels". Suite à cette décision, des scènes fascinantes ont pris place dans les magasins, avec certains rayons (culture, maison, etc.) tout simplement inaccessibles. Aujourd'hui, c'est un acteur de la grande distribution qui prend la parole pour ridiculiser les restrictions gouvernementales dans ses rayons : Monoprix, qui a récemment fêté le 31 octobre à sa manière, a choisi de répondre avec humour à certaines mesures incompréhensibles. Et cela donne une campagne ultra pertinente et impertinente à la fois !

Monoprix se moque des restrictions concernant la vente des "produits essentiels"
Crédit : monoprix

Comme l'explique le site La Réclame, qui relaie la campagne, la marque Monoprix, "déjà connue pour ses jeux de mots (apposés sur ses packagings) et son ton décalé devenus depuis sa marque de fabrique", vient de dévoiler une campagne de communication qui trouve parfaitement sa place dans le contexte actuel. Dans une campagne d’affichage pensée par sa nouvelle agence DDB Paris et lancée vendredi dernier dans plusieurs de ses magasins, Monoprix moque ces restrictions sans se départir de son humour… grinçant. En résultent des phrases qui promettent déjà de rester cultes comme "Les vêtements pour enfants jusqu’à 3 ans sont à nouveau essentiels. Les autres sont priés d’arrêter de grandir", que l'on peut par exemple lire sur une pancarte au-dessus du rayon textile, ou encore "une commission venant de conclure que l’eau, ça mouille, nous avons finalement le droit de vendre des parapluies". Aussi, Monoprix estime que "ceux qui ont pu penser que les déodorants n'étaient pas nécéssaires ne doivent pas prendre le bus bien souvent". Pour conclure, la marque a aussi présenté cette affiche : "suite aux mesures gouvernementales, certains rayons ont été transférés directement chez vous", pour signifier à chacun que les achats restent possibles en ligne. Heureusement, bonne nouvelle, les magasins retrouveront un peu de normalité dès ce samedi 28 novembre 2020 !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Deliveroo et Xbox se mettent en mode "Hungry Games" pour régaler les gamers sur tous les plans
À lire aussi
Marketing d'influence et réseaux sociaux : à quoi s'attendre en 2021 ? (TRIBUNE)
À lire aussi
Decathlon mise sur l'économie circulaire en testant la location de l'ensemble de ses produits
À lire aussi
Beats surprend la jeune génération avec des écouteurs phosphorescents
À lire aussi
Gémo célèbre les vrais fans de (pull de) Noël avec une campagne délirante
Encore plus de contenus
Société il y a 9 jours

Les jeunes et l'apéritif, quelle réalité en 2021 ?

Il n'y a pas d'heure pour l'apéro, et il n'y a pas de saison non plus ! En cet automne 2021, YouGov s'est intéressé au rapport des Français au moment de l'apéritif. Verdict, la jeune génération donne (encore une fois) le ton en la matière.

Les jeunes et l'apéritif, quelle réalité en 2021 ?
Monoprix se moque des restrictions concernant la vente des "produits essentiels" pendant le confinement
Pixel de tracking