Orangina

Orangina : #shakeledistributeur, la campagne offline surprenante (et secouante) qui engage les jeunes offline

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 1 min
#shakeledistributeur, la campagne offline surprenante (et secouante) d'Orangina qui engage les jeunes offline

Il n'y a pas que l'online dans la vie, il y a aussi le offline marketing qui cartonne auprès de la jeune génération. En la matière, la marque Orangina invite ses clients à se secouer...et à secouer tout ce qui se trouve sur leur passage, ou presque.

Il n'y a pas que l'online dans la vie, et certaines marques l'ont bien compris ! A l'heure où deux tiers des jeunes sont adeptes d'AdBlockers en 2016, nombreuses sont les enseignes qui cherchent désormais à relier online et offline. C'est un fait, pour les moins de 35 ans aujourd'hui, offline et online n'ont plus de réelle frontière. C'est donc très logiquement que la publicité offline continue de représenter un créneau intéressant pour communiquer auprès d'eux...surtout quand les notions d'innovation ou d'expérience sont au rendez-vous. Ces derniers mois, la rédaction d'Air of melty a déjà eu l'occasion de vous présenter la campagne de Kiabi avec ses affiches vivantes, celle de Mercedes-Benz avec son affiche publicitaire en 3D, ou encore celle de Clear Channel inaugurant un espace immersif et événementiel pour allier offline et online. A présent, c'est Orangina qui mise sur l'offline, en invitant les jeunes à se secouer et à secouer...un distributeur.

Comme le révèle le communiqué diffusé cette semaine, "Tout comme la bouteille, une canette d'Orangina doit également se secouer". Et on l'oublie trop souvent, car on ne voit pas la pulpe à travers l'opacité de la canette. Alors, pour inciter les jeunes à secouer automatiquement leur produit Orangina, la marque et l'agence Buzzman activent un dispositif viral et en street marketing : #shakeledistributeur. Concrètement, début décembre, les passants de La Défense et de Lille Europe ont eu l'occasion de découvrir, durant 48 heures, un distributeur Orangina exigeant. Quand la machine considère que la pulpe est suffisamment mélangée, la canette est libérée. Et pour satisfaire cette machine très spéciale, les passants étaient tout simplement invités à la secouer autant que possible. En 2014, Orangina avait lancé une canette anti-foot, en mode contre-campagne à l'occasion du Mondial 2014. Une fois encore, la marque montre qu'elle sait surprendre !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Orangina : Canette anti-foot, sa contre-campagne pour le Mondial 2014
À lire aussi
Orangina et Studio Bagel : Premier long-métrage au cinéma et campagne de communication imminente
À lire aussi
Orangina Schweppes : Thierry Gaillard nommé à la tête de la filiale France
À lire aussi
Orangina, parrain des Web Comedy Awards
À lire aussi
Orangina investit dans la consigne réutilisable pour répondre aux attentes de la jeune génération
Encore plus de contenus
Société il y a 1 mois

Un Millennial sur deux désireux d'appuyer sur pause dans son quotidien

Le monde tourne-t-il trop vite pour la jeune génération ? Une nouvelle étude menée par OpinionWay et Trainline révèle aujourd'hui qu'un jeune sur deux aspire à un mode de vie plus lent actuellement. Mais attention, ils attendent quoi qu'il en soit de la rapidité et de l'efficacité de la part des marques !

Un Millennial sur deux désireux d'appuyer sur pause dans son quotidien
Marketing il y a 1 mois

Les 18-34 ans, une génération qui assume ses paradoxes (ETUDE)

Ce matin, Prisma Media a organisé une conférence pour présenter les résultats de son étude menée auprès des Millennials français. Une conférence qui a permis de réaliser une plongée dans l'état d'esprit des 18-35 ans, de façon à mieux les comprendre et mieux les toucher avec des discours pertinents.

Les 18-34 ans, une génération qui assume ses paradoxes (ETUDE)
Orangina : #shakeledistributeur, la campagne offline surprenante (et secouante) qui engage les jeunes offline
Pixel de tracking