Marketing

Plus de 6 jeunes Français sur 10 plus attentifs aux promos et aux prix aujourd'hui qu'avant la crise

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 3 min
Plus de 6 jeunes Français sur 10 plus attentifs aux promos et aux prix aujourd'hui qu'avant la crise

Pour séduire la jeune génération, les promotions sont-ils un élément qui peut faire toute la différence ? À en croire une nouvelle étude signée UntieNots, sur le marché de l'alimentation, c'est particulièrement vrai. Des données inédites concernant les 18-35 ans montrent à quel point les jeunes apprécient les promotions en tout genre en cette période de crise.

On le sait, la crise sanitaire impacte fortement la manière de consommer des jeunes Français. Depuis plusieurs mois déjà, on remarque que les Millennials se tournent de plus en plus vers les achats en ligne, et notamment le Social Commerce, pour accéder aux biens qui leur font envie. Mais, en ce qui concerne les courses alimentaires, les jeunes sont encore très nombreux à se rendre en magasins. Et en amateurs de bons plans qu'ils sont, ils sont nombreux à succomber à l'appel des promotions. C'est ce que révèle aujourd'hui une nouvelle étude signée UntieNots, une start-up qui entend révolutionner la fidélité dans le retail grâce à l'Intelligence Artificielle, et réalisée par l'institut Poll&Roll. Les Français font-ils plus attention aux promotions et aux prix alimentaires maintenant qu'avant la crise sanitaire ? Quels dispositifs en grande surface alimentaire est privilégié pour préserver leur pouvoir d'achat ? Quel canal de communication privilégient-ils ? Les programmes de fidélité des enseignes alimentaires sont-ils utiles ou généreux ? Qu'est-ce qui déclenche l'acte d'achat des produits en promotion ? Grâce à des données inédites concernant les 18-35 ans, on fait le point sur le sujet en montrant que, une fois de plus, les Millennials ne font rien, ou presque, comme leurs aînés !

Plus de 6 jeunes Français sur 10 plus attentifs aux promos et aux prix aujourd'hui qu'avant la crise
Crédit : Fancycrave via Unsplash

Dans un premier temps, l'étude menée par UntieNots révèle que, en moyenne, 75% des 18-35 ans (vs 80% de l'ensemble des Français) fréquentent entre 2 et 4 enseignes alimentaires chaque mois, contre 18% (vs 15%) qui vont toujours au même endroit et 6% (vs 5%) qui en visitent plus de 4 car ils aiment bien changer souvent. 35% des Millennials interrogés (vs 28% de l'ensemble des sondés) se disent très sensibles à la promotion, en déclarant éplucher les catalogues et collectionner les bons. Dans le même temps, 56% (vs 63% des Français) déclarent aimer faire de bonnes affaires et toujours regarder les promotions. Enfin, un jeune sur dix déclare ne pas s'intéresser du tout aux promotions. Dans le même temps, l'étude révèle que 49% des Millennials (vs 38% des 35-49 ans et 24% des 50-65 ans) estiment que les grands événements promotionnels comme le Black Friday sont l'occasion de faire de supers affaires et donc des économies. Toujours en matière de promotions et de prix alimentaires, on remarque que la crise sanitaire a eu un réel impact sur la manière de consommer de la jeune génération. Ainsi, 26% des 18-34 ans (contre 21% des 35-49 ans et 17% des 50-65 ans) déclarent faire clairement plus attention qu'avant à ces éléments. Ils sont aussi 36% à faire plutôt attention à ce point, soit 63% des Millennials qui font plus attention aux promotions et aux prix qu'avant la crise, contre 52% des 35-49 ans et 49% des 50-65 ans.

En pratique, les 18-35 ans interrogés privilégient les avantages du programme de fidélité (64%), devant les promotions en catalogue (53%) et les coupons qu'ils reçoivent en caisse ou sur les applications (37% vs 32% de l'ensemble des Français). Et ce qu'ils préfèrent avant tout, ce sont les programmes de fidélité qui leur font économiser plusieurs euros sous la forme d'une cagnotte utilisée quand on veut plutôt que quelques dizaines de centimes de remise immédiate. Pour recevoir ds offres promotionnelles de grandes surfaces alimentaires, les Millennials sont moins nombreux que leurs aînés (32% vs 40%) à solliciter leur boîte aux lettres. D'ailleurs, près de 7 jeunes sur 10 -contre moins de 6 Français sur 10 - trouvent que la proposition de la Convention Citoyenne pour le Climat qui propose d'arrêter la distribution de prospectus papier dans les boîtes aux lettres est une bonne idée. Ils sont à l'inverse plus enclins à solliciter leur boîte mail (24%), l'application mobile du distributeur (19%) ou encore des applications mobiles indépendantes (13%). Globalement, l'étude révèle que 71% des jeunes consommateurs jugent les programmes de fidélité des enseignes alimentaires utiles pour économiser quelques euros et 19% vont même jusqu'à les trouver généreux (vs 13% de l'ensemble des Français). Enfin, pour 63% des jeunes Français, l'élément qui déclenche leurs achats de produits en promotion dans les enseignes alimentaires, c'est le montant économisé, devant le pourcentage de remise (44%), la marque concernée par l'offre (31%) et la simplicité de la mécanique de la promotion (27%).

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
2021, année du Social Commerce avec 5 tendances à surveiller
À lire aussi
Les Millennials français et les soldes d'hiver 2021, quelle réalité et quelles envies ?
À lire aussi
Hivency, “Avec la crise, on a pu observer une communication plus humaine” (EXCLU)
À lire aussi
Comforth Karoo, “Avec la crise, les 18-35 ans sont frustrés dans leurs habitudes de consommation” (EXCLU)
À lire aussi
Quels sont les 3 éléments concernant la Génération Z à connaître pour 2021 ?
Encore plus de contenus
Pinterest il y a 1 jour

Pinterest déploie officiellement ses Epingles Story en France

C'était très attendu...et c'est enfin là ! En ce 26 janvier 2021, Pinterest lance officiellement ses Epingles Story, un nouveau format inspirant, en France. Dans un premier temps au travers d'une version bêta, déjà testée et approuvée par plusieurs créateurs de renom.

Pinterest déploie officiellement ses Epingles Story en France
Société il y a 1 jour

Blast, bae, OT, le nouveau langage de la Génération Z décrypté

Vous avez l'impression de ne pas comprendre pas la Génération Z ? C'est peut-être lié à sa manière de s'exprimer. De plus en plus de jeunes de moins de 20 ans adoptent des abbréviations qui ne sont pas forcément simples à comprendre. Tour d'horizon des mots à connaître en 2021 !

Blast, bae, OT, le nouveau langage de la Génération Z décrypté
Plus de 6 jeunes Français sur 10 plus attentifs aux promos et aux prix aujourd'hui qu'avant la crise
Pixel de tracking