Pokemon Go

Pokémon GO : Syria GO, la campagne qui détourne le jeu phénomène pour éveiller les consciences des jeunes

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Retour aux priorités.

Pokémon GO attire toute l'attention de la jeune génération ? Très bien, alors Pokémon GO sera désormais le terrain de jeu de ceux qui veulent (r)éveiller la conscience des moins de 30 ans. Syria GO, aussi fictif que bouleversant, en est la preuve.

Depuis près d'un mois, la France vibre au rythme de la chasse aux Pokémon. La rédaction d'Air of melty vous en parle depuis déjà plusieurs semaines, avec la sortie du jeu signé Niantics, Pikachu, Carapuce, Salamèche et compagnie sont partout. Si vous avez croisé des gens marchant en fixant leur mobile et s'arrêtant en pleine rue pour examiner l'environnement autour d'eux, pas la peine de réfléchir davantage et pas la peine de paniquer, ces personnes jouaient certainement à Pokémon GO, comme près de 100 millions de personnes qui ont déjà téléchargé le jeu depuis sa sortie début juillet ! On vous l'a dit, la folie Pokémon GO a déjà largement contaminé les jeunes...et les marques, en s'imposant comme un véritable phénomène culturel en l'espace de quelques semaines à peine. A tel point, en fait, que Pokémon GO aurait déjà été testé par la moitié des jeunes Français à l'heure actuelle, selon une étude menée par Webedia, et à tel point que l'on parle d'un tournant dans l'univers du gaming, avec des passionnés imaginant déjà la sortie de Harry Potter GO et compagnie pour poursuivre la tendance. En attendant que ces sorties se confirment (ou non), nous voulions vous montrer que Pokémon GO est aussi désormais plus qu'un simple jeu. L'application sert aussi à éveiller les consciences de la jeune génération. Connaissiez-vous Syria GO ?

Retour aux priorités.
Un Pikachu vaut-il une bouée ?

Non, Syria GO n'est pas le nouveau jeu développé par Niantic Labs. Simplement, comme le met en lumière le blog spécialisé dans l'actualité publicitaire iletaitunepub, "à travers une série de prints touchants, le designer syrien Saif Aldeen Tahhan détourne le célèbre jeu Pokemon GO en pointant du doigt le fait qu’avant d’aller chasser des Pokemon, il faudrait plutôt chercher à rendre la vie des enfants syriens plus paisible en leur offrant un accès aux soins, à l’éducation et la sécurité". Au travers de cette campagne, l'artiste met en lumière l'un des plus grands reproches qui est fait aujourd'hui à l'application : détourner l'attention de la jeune génération des vrais problèmes de la société. Cela étant dit, force est de constater que le jeu réunit les jeunes, en les incitant à communiquer et à sortir davantage. Sans compter que Pokémon GO a récemment été utilisé comme outil marketing pour attirer les jeunes dans les musées en Normandie, en vue de réconcilier jeune génération et culture. Comme quoi, un jeu mobile peut avoir bien des facettes cachées...en plus de monopoliser l'attention de toute une génération !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Pokémon GO : Pikachu, Mr Mime, Psykokwak, à quel Pokémon s'identifient aujourd'hui les jeunes Français ?
À lire aussi
Pokemon Go : PagesJaunes aide (pour de vrai) les dresseurs de Pokémon dans leur quête
À lire aussi
Pokémon GO : Le jeu phénomène devient un sujet star sur les réseaux sociaux
Encore plus de contenus
Pokémon GO : Syria GO, la campagne qui détourne le jeu phénomène pour éveiller les consciences des jeunes
Pixel de tracking