Publicité

Publicité mobile : L'importance de trouver un équilibre entre expérience non intrusive et mémorisation

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 1 min
Publicité mobile : L'importance de trouver un équilibre entre expérience non intrusive et mémorisation

La publicité sur le mobile, pour OMD, c'est une histoire d'expérience et de mémorisation. Mais difficilement les deux en même temps. En tout cas, c'est ce que révèle la dixième édition de l'étude Baromobile d'OMD.

Comprendre la jeune génération, ce n'est pas toujours simple, loin de là. En revanche, comprendre les attentes de la jeune génération, c'est bien plus simple puisque cela passe notamment par un mot-clé principal : la notion d'expérience. Mais, même en sachant cela et même en connaissant les 5 astuces pour créer une expérience qui a tout bon auprès des Millennials, parvenir à concevoir l'expérience qui saura engager la jeune génération n'a rien de simple. Et cela que ce soit dans le monde réel ou sur le digital. C'est bien ce à quoi s'intéresse aujourd'hui la dixième édition de l'étude Baromobile d'OMD (OmnicomMediaGroup) en s'associant pour la première fois avec la régie mobile S4M. Au-delà d'avoir décrypté le rapport des Millennials au mobile, elle s'est ainsi intéressée à la comparaison de différents critères d'efficacité des formats mobiles. Alors, verdict ? Miser à la fois sur l'expérience non intrusive et sur la mémorisation n'a rien de simple !

L'importance de trouver un équilibre entre expérience non intrusive et mémorisation

Comme le révèle l'étude, relayée par le site 100%MEDIAS, "pour l’expérience publicitaire (mesurée par l’envie d’interagir dans un contexte non intrusif), les formats bannière statique et MPU/Pavé ont les meilleurs scores, tandis que le pre-roll et l’interstitiel ont les meilleurs scores de mémorisation". Entre expérience réussie et mémorisation, il semble donc falloir choisir ! En matière d'expérience, on notera que, parmi les innovations technologiques mobiles identifiées et les plus sollicitées, la reconnaissance vocale est de loin l’innovation la plus connue. Ainsi, 79% des Français en ont déjà entendu parler et 60% s'y intéressent. Chez les plus jeunes, c'est la réalité virtuelle et la réalité augmentée qui les séduisent le plus (64% et 60%), devant l'exploitation de chatbots (40% chez les 15-24 ans) et les voicebots (37%). Avec ces outils, la notion d'expérience devrait prendre une nouvelle dimension à l'avenir !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
La publicité mobile et le luxe, une combinaison qui séduit les Millennials ?
À lire aussi
Les investissements en native advertising en plein essor, phénomène sur le long terme
À lire aussi
M6 Publicité présente les tendances 2018 en matière de communication
À lire aussi
Boursorama Banque et Buzzman se jouent des AdBlocks en invitant une bannière pub dans le monde réel
À lire aussi
L'advertpayment, un moyen de réconcilier les Millennials avec la publicité digitale ?
Encore plus de contenus
Publicité mobile : L'importance de trouver un équilibre entre expérience non intrusive et mémorisation
Pixel de tracking