Shazam

Shazam teste la diffusion directe de musique, tout bon pour (re)conquérir la jeune génération ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Shazam veut faire évoluer son offre !

Shazam, c'est l'outil qui permet à chacun de profiter d'informations sur les chansons qui passent à la radio, dans un bar, dans un supermarché ou encore à la salle de sport. Mais à l'heure où de plus en plus de jeunes écoutent principalement la musique sur la toile, l'application entend prendre une nouvelle direction. L'objectif ? Redevenir indispensable aux yeux des usagers. Et c'est bien (re)parti !

La musique est l'un des loisirs préférés de la jeune génération, la rédaction d'Air of melty vous le montre régulièrement, notamment en vous expliquant que les moins de 35 ans en écoutent en moyenne plus de 2 heures par jour. Une écoute qui se passe principalement en ligne, sur YouTube ou sur des sites de streaming comme Deezer, Spotify ou encore Apple Music, qui a récemment franchi le cap des 10 millions d'abonnés. Le développement de ce nouveau type d'écoute, qui permet aux internautes d'écouter un nombre infini de titres et d'artistes, de façon choisie ou aléatoire, et en profitant de toutes les informations sur les chansons en question, est en train de tuer à petit feu Shazam, l'application qui se chargeait jusque-là de donner toutes les informations musicales aux curieux. Heureusement, l'application réussit à diversifier son activité, notamment en devenant un outil marketing, comme cela a été le cas avec Guerlain misant sur la reconnaissance visuelle et Shazam pour séduire les jeunes, ou encore avec Coca-Cola qui a proposé une publicité expérientielle inédite via la plateforme. Aujourd'hui, le service revient plus que jamais à ses origines, au travers de la musique et d'une nouveauté : la distribution directe de musique. Ainsi, Shazam ne servira plus seulement dans les bars, à la radio ou à la salle de sport, mais (re)devient bel et bien une destination musique !

Du nouveau chez Shazam !

C'est le blog du Wall Street Journal qui révèle cela en ce début de semaine, en expliquant que l'on peut désormais "trouver sur Shazam de la musique que l'on ne joue nulle part ailleurs". Concrètement, c'est à l'occasion de la sortie du nouvel album de Ray LaMontagne, Ouroboros, prévu pour le 4 mars, que Sony a décidé d'envoyer 500 cartes postales aux plus grands fans du chanteur. Sur ces cartes, on trouvait un code spécial à activer sur Shazam afin de suivre l'artiste sur la plateforme. Dès lors, était rendu possible l'accès à une chanson de l'album n'ayant pas encore été dévoilée au grand public. C'est la première fois que Shazam Entertainment fait directement la promotion d'un artiste et du lancement d'un album. L'entreprise espère que d'autres artistes (et marques) suivront cette grande première. "Je pense que cela donnera aux gens une idée de comment utiliser Shazam en tant qu'outil d'engagement", a déclaré Greg Glenday, Chief Revenue Officer chez Shazam. Avec 120 millions d'utilisateurs mensuels, l'application n'a pas l'intention de se retrouver relayée au placard, et met donc sa révolution en marche. D'autres nouveautés devraient être attendues dans les prochains mois. En tout cas, une chose est sûre, auprès des utilisateurs comme auprès des marques, l'application fait un retour remarqué !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Un Coca-Cola Zero gratuit par Shazam ​? C'est la pub expérientielle qui devrait clairement donner soif aux jeunes !
À lire aussi
Shazam : Cornetto shazame ses packs pour séduire les gourmands fans de l'Euro 2016
À lire aussi
Shazam : Guerlain mise sur la reconnaissance visuelle pour séduire les jeunes
Encore plus de contenus
Nomination

Acast France : Ilias Chaumont nommé Product Owner

En ce mois de février 2020, Acast France, la plateforme indépendante et leader mondial du podcast, annonce l'arrivée d'une nouvelle recrue en la personne d'Ilias Chaumont, en tant que Product Owner. Mais quelle sera sa mission à ce poste ?

Acast France : Ilias Chaumont nommé Product Owner
Marketing

Eric Briones, “Une marque qui ne collabore pas avec la jeune génération se prendra le choc Z en plein visage” (EXCLU)

Avez-vous déjà entendu parler du “Choc Z” ? En quelques mots, il s’agit d’un terme qui montre à quel point les 15-25 ans promettent de chambouler le monde du marketing, notamment sur le marché du luxe, avec leurs nouvelles attentes et leurs nouveaux comportements. Eric Briones, co-auteur d’un livre sur le sujet, nous dévoile son point de vue d’expert sur le sujet.

Eric Briones, “Une marque qui ne collabore pas avec la jeune génération se prendra le choc Z en plein visage” (EXCLU)
Shazam teste la diffusion directe de musique, tout bon pour (re)conquérir la jeune génération ?
Pixel de tracking