Internet

The Breakup Shop, la rupture 2.0 débarque auprès de la jeune génération

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
The Breakup Shop, la rupture 2.0 débarque auprès de la jeune génération

Décidément, la technologie joue un rôle de plus en plus crucial dans le quotidien amoureux des jeunes ! Si vous saviez déjà que bon nombre de moins de 30 ans se rencontrent via Tinder, vous saurez désormais qu'ils se séparent également de plus en plus ligne également. Merci The Breakup Shop. Ou pas !

La semaine dernière, la rédaction d'Air of melty vous montrait en quoi la technologie pouvait influencer les jeunes couples, jusqu'au point de les mener au bord de la rupture. C'est la marque Ray Ban qui, choisissant d'inviter les jeunes à la detox digital, envoyait un message puissant pour leur conseiller d'abandonner la technologie de temps en temps. Et pourtant, c'est un fait, aujourd'hui, les nouvelles technologies sont largement utilisées par les moins de 30 ans en toute circonstance et, même, justement, parfois pour rompre avec leur partenaire. Il y a quelques mois, nous vous présentions Binder, l'appli qui veut aider les jeunes à rompre en toute simplicité, sans oublier un soupçon de cruauté. En effet, comme l'expliquait à l'époque le site FocuSur, "celui ou celle qui veut mettre un terme à la relation n’a plus qu’à choisir une raison de cette rupture, parmi un lot d'excuses pré-faites en stock. Il n’y a plus qu’à valider le tout et le destinataire recevra un sms et/ou un court message téléphonique préenregistré lui informant de la fin de votre relation. L’application peut envoyer, par exemple : « Hey …, c’est Binder. Ton (désormais) ex dit : « Tu mérites le rêve, maintenant sois libre et va attraper ce joli papillon », désolé, tu es larguée » avec de petits smileys de coeurs déchirés". Vous voyez le genre ? Et bien ça continue !

On savait déjà que les ruptures par message écrit, SMS, mail ou message envoyé sur Facebook, étaient fréquentes. Mais on ignorait que la rupture se faisait désormais à la commande ! En marge du lancement de Binder, un autre service se fait remarquer ces derniers jours : The Breakup shop, alias la boutique de la rupture, qui a un mot d'ordre : "Tout le monde a droit au célibat". A l'heure où les rencontres se font de plus en plus en ligne, à l'image de Tinder, Happn et tous les autres sites de dating, il va falloir se faire une raison, la rupture en prend le même chemin ! "Dans un souci de respecter le bien-être de ses clients, le site propose plusieurs formules adaptées aux besoins de chacun", explique le site L'ADN, qui présente le service. "Petit budget ? Choisissez-donc le texto de rupture, pour la modique somme de 10$. Envie d’un peu de romantisme ? Accompagnez-le d’un joli bouquet. Plus moderne ? Utilisez Snapchat ! Et pour plus de classe, doublez votre démarche d’un cadeau sympa : un paquet de cookies ou des cartes cadeaux Netflix sauront à coup sûr ravir l’ex-être aimé". Il y a quelques mois, nous nous demandions si Tinder avait chamboulé le mode de séduction au sein de la jeune génération. Aujourd'hui, on peut de plus en plus l'affirmer, les moins de 30 ans font et défont l'amour en mode 2.0 !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Black Friday, Cyber Monday, quel bilan pour les marques ?
À lire aussi
KFC : The Friendship Bucket Test, une ode à l'amitié et au partage qui devrait parler aux jeunes
À lire aussi
Télévision, print, email, réseaux sociaux mobile, quel support publicitaire les jeunes préfèrent-ils ?
Encore plus de contenus
The Breakup Shop, la rupture 2.0 débarque auprès de la jeune génération
Pixel de tracking