Tourisme

Tourisme : Les jeunes invités à détourner les noms de villes en Ardèche, mission virale accomplie !

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Un message fort !

A l’occasion d’un grand concours inédit, les Ardéchois sont invités à détourner avec les noms des villages et des sites touristiques qui les entourent. Si cette campagne vise tous les habitants de la région, de 7 à 77 ans, ce sont les jeunes qui semblent le plus s’amuser à jouer avec leur environnement. La preuve par ici !

Au cours de l’été, Air of melty vous présentait une opération de promotion détonante menée dans l’ouest, avec la région Bretagne cédant à la tendance du selfie pour attirer les jeunes voyageurs. La campagne, baptisée "Si t’es fier de ta Bretagne, claque ton selfie", espèrait recueillir un maximum de petites vidéos d’amoureux de la région se filmant eux-mêmes en pleine déclaration d’amour pour le pays de la crêpe et du Kouign-Aman. Et oui, comme nous vous le disions à l’époque, le selfie 100% breton était né ! Cette campagne s’était révélée très pertinente auprès de la jeune génération, de par son second degré et sa légèreté. Or, nous vous en avons déjà parlé, la clé pour engager un jeune auprès d’une marque est de le faire rire d’elle ou avec elle. Aujourd’hui, c’est ce même état d’esprit et cette même logique qu’a adopté l’agence de développement touristique de l’Ardèche pour vanter les mérites de sa région. Alors que la page Facebook de l’agence rassemble déjà 94 000 fans, elle a eu l’idée de lancer son propre concours “Laissez parler les petits papiers”, en invitant les internautes à devenir les ambassadeurs et les promoteurs officiels de l’Ardèche, tout en humour. Découvrez "A la conquête de l'Ardèche" !

Un message fort !
Crédit : Facebook - A la conquête de l'Ardèche
Des messages gourmands !
Crédit : Facebook - A la conquête de l'Ardèche
Des hommages aux célébrités.
Crédit : Facebook - A la conquête de l'Ardèche

Le principe est simple : les internautes sont invités à inventer des jeux de mots avec le nom d’une commune de l’Ardèche ou de l’un de ses sites touristiques. Boutades, références célèbres ou populaires, déclarations d’amour ou requête à l’heure de l’apéro, tout est permis, et c’est ce qui a permis à la campagne de connaître un rapide développement viral. "Lorsque notre community manager a découvert le phénomène [de Laissez parler les petits papiers, NDLR], on s'est alors demandé comment on pourrait l'adapter à notre département", explique Cécile Broc, chargée de communication à l'Agence de développement touristique de l'Ardèche (ADT), avant d’affirmer que, en faisant participer les habitants et en les invitant à partager leurs trouvailles sur le Facebook de l’agence, "ils deviennent ainsi acteurs de la page". Au 29 octobre, comme Cécile Broc l’a expliqué au journal Midi Libre, l’opération avait "atteint les 159 créations. La communication s'est faite par le bouche-à-oreille." Les internautes ont jusqu'au 30 novembre pour se creuser les méninges et être le plus drôle possible pour espérer finir dans le Top 3 du classement de l'ADT. À la clé, un séjour ardéchois et des pass festivals et patrimoine. Pas sûr que le prix fasse réellement rêver les jeunes, mais une chose est sûre : l’expérience du selfie humoristique et touristique leur plait, c’est un fait !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Tourisme : La Région Bretagne vient de céder à la tendance du selfie pour attirer les jeunes voyageurs
À lire aussi
Mobile : Let, le nouveau réseau social qui a tout compris aux jeunes ?
À lire aussi
Facebook : Rooms accusé de plagiat par des entrepreneurs français
À lire aussi
BHV : Le Grand Magasin, la websérie qui veut inviter les jeunes au cœur de l’enseigne avec humour
À lire aussi
Samsung : Proximity, le beacon rival d'Apple qui mise sur le geofencing pour séduire les jeunes
Encore plus de contenus
Société

Les 18-35 ans, (vraiment) adeptes de l'écotourisme ?

L'année 2020 s'annonce une nouvelle fois riche en voyages pour les membres de la jeune génération. Des voyages qui promettent toutefois de prendre une nouvelle tournure puisqu'un grand nombre de jeunes entend réinventer sa manière de voyager pour respecter davantage l'environnement. Focus sur les nouvelles pratiques des 18-35 ans.

Les 18-35 ans, (vraiment) adeptes de l'écotourisme ?
Marketing

Quel regard portent les 18-34 ans sur la voiture ?

En 2020, quel rapport entretiennent les membres de la jeune génération avec la voiture ? Un nouveau sondage signé ELABE s'intéresse au sujet, en montrant que ce véhicule occupe toujours une place particulière dans le coeur des 18-34 ans.

Quel regard portent les 18-34 ans sur la voiture ?
Tourisme : Les jeunes invités à détourner les noms de villes en Ardèche, mission virale accomplie !
Pixel de tracking