Marketing

Twitch, le nouvel Eldorado des médias ? (TRIBUNE)

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 5 min
Twitch, le nouvel Eldorado des médias ? (TRIBUNE)

Dans une tribune inédite, Valentine Billaudeau, chargée de communication chez DISKO, nous parle du phénomène Twitch et nous explique en quoi il est de plus en plus incontournable pour les marques et les médias.

Il y a quelques mois, la rédaction d'Air of melty vous parlait du fait que Fortuneo avait débarqué sur Twitch pour engager la jeune génération. Clairement, la banque en ligne n'est pas la seule marque à s'être invitée sur la plateforme phénomène pout toucher les moins de 30 ans. En fait, on se rend compte que Twitch attire de plus en plus les marques et les médias, à l'heure où les Millennials et la Génération Z consomment de plus en plus de contenus en streaming. C'est pourquoi Valentine Billaudeau, chargée de communication chez DISKO, a choisi de dédier une tribune à ce sujet.

Twitch, le nouvel Eldorado des médias ? (TRIBUNE)

Encore inconnu du jargon marketing il y a quelque temps, Twitch s’insère progressivement dans la sphère médiatique, au point de s’ériger comme LA plateforme de communication du moment. Le streaming qui est en permanente croissance, combiné au confinement, a donné lieu à une véritable révolution des moyens utilisés pour communiquer. Aujourd’hui, de plus en plus de marques s’intéressent à cette plateforme qui ne cesse d’attirer l’attention, à se demander quel est le secret de ce succès ?

Twitch qu’est-ce que c’est ?

Twitch fait son apparition en 2005 grâce à Justin Kan et Emmet Schear, qui décident de fonder une plateforme de visionnage et de création de vidéo, sous le nom de “Justin.tv”. C’est en 2007 que Justin Kan lance une expérience totalement inédite : il se filme avec une webcam et un micro sur sa casquette en continu. Sans le savoir il donne naissance au “lifecasting” qui deviendra un phénomène de mode mondial. Le principe est simple et se souhaite authentique, “n’importe qui peut venir pour parler de n’importe quoi”. Le Gaming commence à prendre de l’ampleur sur le programme et les fondateurs décident de créer un second site en 2011 pour s’y consacrer totalement : Twitch. C’est un succès tellement fulgurant qu’en 2014 les deux géants Amazon et Google se livrent combat pour acquérir les droits, qu’Amazon remporte pour un montant de 970 millions de dollars.

Cette interconnectivité et cette dimension de live, séduit rapidement les consommateurs au point de réunir des milliers d’individus chaque année aux “Twitchcon”. Presque 100 millions de personnes se connectent chaque mois pour accéder aux divers contenus que propose ce programme, pour une durée moyenne de visionnage d’1h30 quotidien. En bref, Twitch a su rapidement trouver sa place dans le coeur de la génération Y.

Comment ça fonctionne?

Il y a d’un côté les streamers qui se filment en live, en partageant généralement leur écran d’ordinateur, et les viewers qui peuvent interagir en temps réel avec eux grâce à un “chatlive”. La volonté de Twitch est de placer le spectateur au centre et d’établir un lien d’authenticité et de spontanéité entre ceux qui utilisent la plateforme.

Twitch est de prime abord gratuit mais grâce à un abonnement mensuel, l’utilisateur peut avoir accès à certains “extras”. L’abonnement peut aller de 4,99 € à 24,99€ et offre par exemple, des émoticônes exclusifs, la possibilité d’envoyer un message personnalisé au streamer, le retrait de la publicité… Sans mauvais jeux de mots ce n’est pourtant pas monnaie la plus courante. Les viewers ont la possibilité de faire des dons aux influenceurs pendant les lives. Un aspect non négligeable puisqu’environ 30 millions de dollars ont été récoltés à travers ces donations pour des œuvres caritatives.

Cela peut-il aussi présenter une trajectoire directe pour la commercialisation de produits ou de services ? C’est le challenge que s’était lancé la célèbre application de livraison de repas à domicile, UberEats, en mettant au défi un influenceur. Pour chaque “kill” sur un jeu de combat pendant un temps imparti, celui-ci augmentait de 1% la réduction de la commande de ses viewers sur l’appli. La campagne qui devait durer initialement 3 jours a été un tel succès qu’elle n’a tenu qu’une journée.

Après un exemple comme celui-ci, l’idée d’investir dans une campagne sur cette plateforme devient tentante. Seulement pour qu’une opération marketing soit pertinente, il faut choisir le bon entremetteur. En effet, le viewer vient plus pour le streamer que pour le contenu en lui-même et cela crée deux constantes : l’émergence d’influenceurs et le “FOMO”. Qu’est-ce que le “FOMO” ? Ce “Fear of missing out” de sa traduction “la peur de manquer quelque chose” est propre à la génération Y. Grâce aux nombreux réseaux sociaux et aux plateformes connectées qui ont émergé, il y a un sens d’impératif à ne pas manquer certains événements du monde de l’Internet et du streaming. Ainsi le FOMO combiné à cette fidélisation que les viewers développent pour certains streamers, représentent une énorme opportunité dans le milieu du marketing et de la digitalisation.

Une opportunité marketing ?

Twitch est une niche. Elle touche un public majoritairement masculin entre 18 et 34 ans. Actuellement le contenu e-sport fait partie des lives les plus visionnés avec 20% du marché de Twitch, accompagné du gaming (League of Legends, Fortnite, Grand Theft Auto V) et des “streams de conversation”.

Mais autre que le sport et les jeux vidéos, de nouveaux centres d’intérêts convergent de plus en plus sur la plateforme. Des cours de cuisine, des lives sur les questions d’actualité au Gouvernement en partenariat avec le Sénat, des matchs de foot en direct… les opportunités sont multiples. De ce fait, certaines marques ont décidé d’établir une stratégie marketing pouvant aller du simple partenariat avec placement de produits, des pré-rolls avant les lives à une manoeuvre totalement innovante en s’adaptant à la clientèle et à l’espace que représente Twitch.

Prenons l’exemple de la marque de produits de soins pour hommes “OldSpice”. Cette entreprise a décidé de créer un jeu immersif mettant en action un personnage dans une Île tropicale qui interagit directement avec les actions commanditées par les joueurs. Cette campagne a fait plus de 11 millions de visionnages et a même poussé la marque à renouveler l’expérience. Cette décision de s’harmoniser avec le concept de la plateforme a été un franc succès.

Autre exemple dans l’industrie de la musique avec Travis Scott qui a interprété en 2020 quelques morceaux de son nouvel album sur la plateforme de jeu “Fortnite” et qui a réuni plus de 12 millions de téléspectateurs sur le live Twitch. Sous le couvert d’un format audiovisuel unique, le concert a accumulé plus de spectateurs qu’il est possible d’en accueillir sur une véritable scène.

Cependant, les moyens plus traditionnels s’avèrent aussi efficaces. Comme nous en avons parlé un peu plus tôt, il y a un réel lien de confiance entre le viewer et le streamer et la confiance mène à la crédibilité du produit dont l’influenceur fait la promotion. Ce qui semble intéressant c’est le concept de marketing d’affiliation qui est une opération marketing à faible coût car l’entreprise ne paye qu’en fonction des résultats. Les streamers empochent des commissions, en fonction des leads, ventes réalisées…Cela peut par contre représenter davantage une menace si l’entreprise dispose de peu de moyens, car ils ne peuvent pas se permettre de déverser des commissions élevées et donc d’engager des streamers à grande influence.

Que retenir ?

Twitch s’impose ainsi comme une nouvelle force dans une stratégie marketing ouverte aux nouveautés. La plateforme touche un public jeune et connecté et se positionne comme un acteur en tête des formats de live vidéo. Une opportunité unique de réconcilier consommateurs et communicants, tout en capitalisant sur un univers ludique et authentique. À vous de jouer.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Disko, “Avec les influenceurs, est née une manière différente de faire du placement de produit … et ses dérives” (TRIBUNE)
À lire aussi
Pringles investit plus que jamais le gaming en créant son propre personnage dans West of Dead
À lire aussi
Le Crédit Agricole mise sur un tournoi d'esport pour sensibiliser les jeunes conducteurs
À lire aussi
Actimel prolonge l'esprit de Noël et mise sur la solidarité entre les générations
À lire aussi
Que pensent réellement les jeunes consommateurs des chatbots en 2021 ?
Encore plus de contenus
Société il y a 3 heures

L'argent, un sujet tabou pour la jeune génération ?

Parler d'argent avec les jeunes Français, pas si simple ? Une nouvelle étude menée par le Crédit Coopératif révèle que, pour bien des 25-34 ans, il s'agit d'un sujet compliqué à aborder, voire tabou. Et, pourtant, ils ont bien des choses à en dire...

L'argent, un sujet tabou pour la jeune génération ?
Emploi il y a 4 heures

56% de jeunes ne pensent pas pouvoir couper avec le travail cet été

Alors que les vacances d'été se préparent pour tous les Français, une nouvelle étude signée Deskeo vient montrer que les jeunes ne couperont pas forcément avec le travail pour autant. Le télétravail sur le lieu de vacances, une réalité pour un grand nombre de Millennials ?

56% de jeunes ne pensent pas pouvoir couper avec le travail cet été
Marketing il y a 6 heures

Uber Eats lance ses "maillots de food" pour l'Euro 2020

L'été s'annonce forcément sportif, avec la tenue de l'Euro 2020, mais il s'annonce aussi gourmand avec Uber Eats, qui profite de la compétition pour dévoiler sa dernière nouveauté : oubliez les maillots de foot, la tendance de cet été sera aux maillots de food !

Uber Eats lance ses "maillots de food" pour l'Euro 2020
Twitch, le nouvel Eldorado des médias ? (TRIBUNE)
Pixel de tracking