Société

Un Millennial sur deux désireux d'appuyer sur pause dans son quotidien

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Un Millennial sur deux désireux d'appuyer sur pause dans son quotidien

Le monde tourne-t-il trop vite pour la jeune génération ? Une nouvelle étude menée par OpinionWay et Trainline révèle aujourd'hui qu'un jeune sur deux aspire à un mode de vie plus lent actuellement. Mais attention, ils attendent quoi qu'il en soit de la rapidité et de l'efficacité de la part des marques !

Toutes les études le montrent, au quotidien, et notamment dans son parcours d'achat, la jeune génération veut de la rapidité et de l'efficacité. Concrètement, sur les sites de ecommerce, l'apparition de bugs est fatale pour cette cible : c'est la garantie, ou presque, que les jeunes shoppers ne reviendront pas sur le site concerné. Aujourd'hui, c'est une étude menée par OpinionWay pour Trainline, la plateforme indépendante leader de la vente de billets de trains et de bus, qui nous en apprend plus sur l'état d'esprit des 18-35 ans. L'étude porte sur les attentes des Français en matière d'efficacité. Verdict, en la matière, on découvre que 83% des jeunes âgés de moins de 35 ans déclarent être attachés à ce que les choses soient faites de manière rapide et efficace. C'est étonnamment légèrement moins que la moyenne des Français (87%). En revanche, le type de réaction suscité par la lenteur est assez différent en fonction de l’âge, avec une impatience qui se traduit particulièrement chez les plus jeunes : quand les choses ne vont pas assez vite à leur goût, les jeunes âgés de moins de 35 ans, qui constituent une génération pleine de paradoxes, déclarent davantage éprouver de la frustration (42%) et de l’anxiété (22%) par rapport à leurs aînés. En particulier, l'enjeu des délais de livraison apparait beaucoup plus fort chez les jeunes de moins de 25 ans. En effet, 46% d’entre eux citent l’attente d’un colis parmi les situations où la lenteur est la plus pénible.

Un Millennial sur deux désireux d'appuyer sur pause dans son quotidien

Concernant la partie remboursement de trains, sujet de prédilection pour Trainline, commanditaire de l'enquête, on remarque que les 18-35 ans déclarent davantage connaître les conditions de compensation en cas de retard d’un train (19%). Ils sont 58% à avoir recours à ce type de remboursements et seuls, 25% y ont recours systématiquement. Souvent, c'est le manque d'envie de perdre du temps dans des démarches quelles qu'elles soient qui décourage les jeunes sondés. Heureusement, dans le même temps, les 18-35 ans, qui ont grandi avec les nouvelles technologies, estiment davantage que leurs aînés que la possibilité de réaliser des démarches en ligne permet une meilleure maîtrise de son temps (77%). Et les deux tiers des jeunes âgés de moins de 35 ans estiment que les applications sont devenues indispensables dans leur routine (66%) en simplifiant et accélérant bien des démarches. Enfin, l'étude menée par OpinionWay et Trainline révèle que bien des jeunes Français aspirent à un mode de vie plus lent actuellement. Au total, 50% des Millennials sondés déclarent avoir envie d'appuyer sur pause dans leur quotidien, soit un jeune sur deux. Pour quelles raisons ? Entre besoin d'évasion et préservation de leur santé mentale, les jeunes mettent en lumière différentes raisons expliquant leur envie : 61% veulent relâcher la pression quand ils ressentent de la fatigue mentale, 60% veulent s'évader, voyager, découvrir des endroits qui les font rêver, 51% veulent consacrer davantage de temps aux personnes qu'ils aiment, 45% veulent prendre plus de temps pour leur bien-être et 39% veulent se consacrer davantage aux projets qui leur tiennent à coeur.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Les Millennials et le développement durable, ça matche ou pas en 2020 ?
À lire aussi
Les Millennials et leur animal de compagnie, quelle réalité en 2020 ?
À lire aussi
Quelles Journées du Patrimoine pour les Millennials en 2020 ?
À lire aussi
67% des Millennials Français misent sur moins de sorties et de loisirs pour pallier aux dépenses de rentrée
À lire aussi
Vacances d'été 2020 : Quel bilan pour les Millennials français ?
À lire aussi
Les Millennials, des jeunes engagés en théorie...mais en pratique ?
Encore plus de contenus
Un Millennial sur deux désireux d'appuyer sur pause dans son quotidien
Pixel de tracking