meltygroup

Vivatech 2018 : Agence Marcel, Mark Zuckerberg, robots, tout ce qu'il faut retenir de VivaTech 2018 (REPORTAGE)

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Vivatech 2018 : Agence Marcel, Mark Zuckerberg, robots, tout ce qu'il faut retenir de VivaTech 2018 (REPORTAGE)

Du 24 au 26 mai, s'est déroulée la troisième édition du salon dédié à l'innovation, VivaTech. Qui a fait le show et que faut-il retenir de ces trois journées de conférence et d'expériences en tout genre ? On fait le point tout de suite !

Après trois jours intenses, la troisième édition de Viva Technology, à savoir le tremplin à ne pas manquer qui connecte les startups aux grands groupes, s'est terminée samedi soir. Pendant ces trois journées, à la Porte de Versailles, pas moins de 300 intervenants de renom se sont succédés sur scène tandis que 23 grandes entreprises et plus de 9 000 start-ups apprenaient les uns des autres. Après vous avoir présenté Gyrolift, l'une des start-ups présentes au salon et expliquant que "VivaTechnology est un piédestal de choix", il est désormais temps de dresser le bilan de cette troisième édition. Avant de rentrer dans le vif du sujet et de vous parler de ce qui s'est passé pendant trois jours, on peut d'ores et déjà vous dire que, en matière de fréquentation, le salon a été un succès, avec une augmentation de 47% du nombre de visiteurs par rapport à l'an passé. Au total, ce sont ainsi plus de 100 000 visiteurs de 125 nationalités différentes qui se sont pressés à la Porte de Versailles à Paris en trois jours pour assister à ce rendez-vous mondial de l'innovation, contre 68 000 visiteurs l'an passé. Mais pour y voir quoi au juste ?

Crédit : Viva Technology Paris - YouTube

Vivatech avait prévenu : de grands noms seraient présents pour cette édition 2018. Et les visiteurs n'ont effectivement pas été déçus : en plus du président Emmanuel Macron et d'une grande partie du gouvernement français, de nombreux patrons internationaux avaient fait le déplacement, dont le fondateur et PDG de Facebook Mark Zuckerberg qui a réalisé une intervention très attendue et très commentée jeudi après-midi. Etaient aussi présents, entre autres, le PDG d'IBM, Ginni Rometty, le patron de Microsoft, Satya Nadella, ou encore celui d'Uber, Dara Khosrowshahi, et de LVMH, Bernard Arnault. Tous ont beaucoup pu penser, apparemment. En effet, selon Publicis Sapient, qui a analysé le contenu des conférences, le mot "penser" a été le plus usité lors de nombreuses conférences. Au-delà de ces interventions en tout genre, les visiteurs du salon ont pu marcher au milieu des robots, des projets de voitures autonomes et de nombreuses innovations qui pourraient venir prochainement améliorer leur quotidien tandis que les jeunes ont accordé une grande importance à la remise du prix Make.org, qui a récompensé le "passeport de l'engagement", à savoir un outil qui a pour vocation d'accompagner les enfants durant leur scolarité pour les inciter à réaliser des actions concrètes en faveur des autres et de la société, et ce afin de développer leur sens civique.

Il devrait être déployé à l'échelle d'une région sous forme de pilote dans les mois à venir, avant d'envisager un déploiement national. En matière de communication, on retiendra indéniablement le show de l'agence Marcel, transformée en agence Arthur le temps du salon pour surfer sur la présentation du nouvel outil d'intelligence artificielle déployé par le groupe Publicis lors du salon et également baptisé Marcel. Avec son Marcel Show et sa cryptomonnaie (ou plutôt "mytho-monnaie") baptisée le Lioneum qui a permis aux visiteurs du salon de gagner des lots, des boissons, du mobilier de l'agence et même un Cannes Lions, l'agence a clairement contribué à la belle dynamique de cette troisième édition de Viva Technology, en misant sur les valeurs d'innovation, de créativité et d'expérience. Tout bon, non ? Si vous avez manqué cette belle édition de Vivatech 2018, sachez que le rendez-vous est déjà pris pour 2019, avec une quatrième édition qui se déroulera du 16 au 18 mai !

Inscrivez-vous à la newsletter !
Encore plus de contenus
Marketing

Liebig régale littéralement ses détracteurs avec leurs critiques

En cette fin d'année 2019, la marque de soupes Liebig signe une campagne à la fois provocante et terriblement gourmande : pour mettre tout le monde d'accord sur la qualité de ses nouvelles soupes, l'enseigne a envoyé ses nouvelles recettes à ceux qui avaient publiquement critiqué Liebig sur les réseaux sociaux.

Liebig régale littéralement ses détracteurs avec leurs critiques
Vivatech 2018 : Agence Marcel, Mark Zuckerberg, robots, tout ce qu'il faut retenir de VivaTech 2018 (REPORTAGE)
Pixel de tracking