Mobile

Mobile : YurOn, le nouveau réseau social qui mise tout sur la vidéo

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Mobile : YurOn, le nouveau réseau social qui mise tout sur la vidéo

En cette fin d'année 2020, une nouvelle appli fait de plus en plus parler d'elle : YurOn, un service dédié à la discussion et qui mise tout sur la vidéo et l'authenticité. Une recette qui pourrait bien lui garantir un grand succès !

Mois après mois, les réseaux sociaux préférés de la jeune génération évoluent. Et cela promet de continuer, à en croire les 10 tendances des réseaux sociaux en 2021 décryptées il y a peu par Talkwalker. Jour après jour, les 18-35 ans passent un temps fou sur leurs applications préférées, qu'il s'agisse de réseaux sociaux (surtout TikTok, Instagram, Snapchat et compagnie), d'applis gaming ou encore d'applis shopping. Les jeunes mobinautes sont aussi nombreux à se laisser séduire par de nouveaux services à tester. Et, justement, à l'heure où la vidéo prend toujours plus de place dans leur quotidien, on se dit qu'une nouvelle appli baptisée YurOn et lancée en début d'année 2020 pourrait bien disposer de nombreux atouts pour les séduire : cette nouvelle plateforme sociale basée à Londres entend connecter ses utilisateurs par le biais de conversations filmées. Une appli 100% vidéo en somme, qui passe par de courts clips vidéo. Comme l'explique le site ZDNet, qui présente le service, YurOn a été créé pour "éviter le prisme rétréci de nous-mêmes, en regardant plus qu'en contribuant". L'objectif affiché du service est d'être la plateforme qui encourage une interaction authentique, en misant sur des vidéos sans filtres et sans artifice.

YurOn, le nouveau réseau social qui mise tout sur la vidéo
Crédit : Getty

Concrètement, YurOn repose sur un principe simple : les utilisateurs posent des questions et y répondent en postant de courts clips vidéo d'eux-mêmes. Chacun dispose de 30 secondes de vidéo pour poser une question, entamer une discussion ou encore créer un sketch. Ensuite, un autre utilisateur répond au sujet par une autre vidéo de 30 secondes maximum et ainsi de suite. "L'intérêt de la plateforme réside dans les clips vidéo qui créent des conversations sur un large éventail de sujets. Il est possible de rechercher des sujets qui vous intéressent, ou simplement de faire défiler les questions et réponses. Il n'y a pas de filtres, de métriques ou d'algorithmes de validation. Finalement, vous voyez des utilisateurs parler à l'écran comme si vous parliez à quelqu'un dans une conversation. Tout ceci ajoute à son authenticité naturelle et encourage les personnes de tous âges à poser des questions et à se connecter", explique Zdnet.fr. En d'autres termes, YurOn semble tout miser sur la simplicité des interactions et sur le naturel. Ce qui compte, c'est avant tout l'échange. Le service serait par ailleurs en train de déployer de nouvelles fonctionnalités pour permettre à ses utilisateurs d'accéder à des fils de discussion exclusifs avec des personnes d'intérêt et des célébrités, en échange d'un paiement. Actuellement, on estime que YurOn compte plus de 5 000 utilisateurs, "qui passent maintenant plus de temps sur YurOn que sur Twitter par jour" et qui ont déjà créé plus de 5 000 vidéos avec plus de 100 000 vues. Cela laisse à penser que l'appli a du potentiel, non ?

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Watiz, le "Shazam de la mode" pour acheter les vêtements vus dans les séries
À lire aussi
Mobile : Telepath, le nouveau réseau social qui mise tout sur la modération
À lire aussi
Listen Léon, l'appli de compliments anonymes qui fait du bien au moral
Encore plus de contenus
Marketing il y a 3 jours

Prisma Media x Storymind, “55% des 18-34 ans se sentent plutôt différents des gens de leur génération” (EXCLU)

Comprendre la jeune génération en cette fin d’année 2020, qu’est-ce que ça veut réellement dire ? Marine Grémy, Directrice Marketing Insight PMS Femmes-International et Jean-Emmanuel Cortade de la Saussay, Fondateur de Storymind, nous présentent les résultats d’une étude menée auprès des 18-35 ans avant et après le premier confinement pour mieux cerner leur état d’esprit du moment, leurs priorités et leurs envies.

Prisma Media x Storymind, “55% des 18-34 ans se sentent plutôt différents des gens de leur génération” (EXCLU)
Mobile : YurOn, le nouveau réseau social qui mise tout sur la vidéo
Pixel de tracking