Marketing

Adludio, "La publicité ne doit pas interrompre une activité, mais l’accompagner" (EXCLU)

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 4 min
Adludio, "La publicité ne doit pas interrompre une activité, mais l’accompagner" (EXCLU)

À l'heure où les moins de 35 ans sont de plus en plus avides d'expériences en tout genre, un nouvel acteur publicitaire se fait remarquer en la matière : Adludio, alias le pionnier du format de publicité mobile sensoriel. Interview avec son représentant français, Amaury Leconte.

La rédaction d'Air of melty vous en parle régulièrement, les expériences en tout genre seraient la clé du bonheur pour les Millennials, qui sont 76% à déclarer préférer dépenser de l'argent pour des expériences que pour des biens matériels. À ce sujet, Adludio, alias le pionnier du format de publicité mobile sensoriel et premier partenaire de Snapchat à offrir des expériences dites haptiques, semble avoir tout compris à cette tendance et à cette demande forte de la part de la jeune génération en matière de publicité. Amaury Leconte, représentant d'Adludio en France, a accepté de répondre à nos questions pour nous en dire plus sur ce phénomène.

Amaury Leconte a accepté de répondre à nos questions !

-Air of melty : Pouvez-vous nous présenter Adludio ? Quel a été le déclic pour se lancer dans la publicité mobile sensorielle et qu'est-ce que la startup propose exactement aujourd'hui ?

Amaury Leconte, Adludio : Adludio est la plateforme innovante en "haptique" : publicité mobile qui utilise le toucher et la coordination des sens pour créer des publicités qui sont 10 fois plus mémorisables que des formats classiques, tout en étant aussi simple à créer. Adludio est né d’un constant simple : la publicité mobile n’utilisait pas les codes des appareils mobiles. Un utilisateur ne fait pas que regarder son portable, il le touche, le manipule, le penche etc… et les publicités vidéos et les bannières ne tiennent pas compte de ce comportement pourtant essentiel. Adludio a donc mis au point une technologie et une plateforme pour créer des formats publicitaires qui incitent les utilisateurs à "jouer" avec la publicité et leur mobile. Nous proposons très concrétement aux annonceurs de lancer des campagnes avec nos formats, et nous facturons au Cost Per Engagement (CPE) uniquement quand une interaction complexe a eu lieu avec un utilisateur.

-Air of melty : Quelle est la force de la publicité sensorielle aujourd'hui ?

A.L : La publicité sensorielle s’intègre parfaitement à l’expérience mobile. Le fait de coordonner la vue et le toucher augmente la concentration et la mémorisation (comme quand vous prenez des notes pendant une réunion). Des études ont prouvé que les publicités haptiques étaient 10 fois plus mémorisables, engendraient des taux de clic 3 fois plus élevés et des taux de complétion de video jusqu’à 10 fois supérieurs aux benchmarks du secteur.

-Air of melty : Ce genre de stratégie a-t-il sa place sur le digital également ? Si oui, comment en profiter ?

A.L : Le mobile sollicite de facto les sens des utilisateurs, c’est une opportunité de repenser les formats publicitaires et cela ouvre le champ des possibles de façon spectaculaire. Les campagnes sensorielles sur mobile sont aussi faciles à mettre en place qu’une campagne classique. Nous nous occupons de créer les formats et nous pouvons même utiliser des sources Photoshops (.psv) et utiliser automatiquement les calques pour créer des effets 3D, premier pas vers l’engagement.

Un exemple de ce qui se passe sur Snapchat

-Air of melty : En quoi ce format, qui mise sur les notions d'expérience et d'interactivité, est-il particulièrement adapté pour séduire les Millennials ?

A.L : Le lien entre mobile et Millenials n’est plus à démontrer. Et nous pensons également que les expériences qu’ils vivent à travers les applications qu’ils utilisent, devraient trouver un echo dans les publicités auxquelles ils sont exposés. Nous sommes par exemples partenaires de Snapchat, sur lequel nous avons un temps passé sur la web view largement supérieur aux standards. Une des campagnes avait d’ailleurs pour but d’intéresser les Millenials au partenariat entre Intel et la Royal Shakespeare Company. Sur le papier, Millenials, hardware et théâtre ne sont pas forcément une association très intuitive. Pourtant, le format a généré un fort taux d’interaction et 10 secondes en moyenne passées sur le format. Si les Millenials et leur environnement digital ont été les précurseurs, il est intéressant de noter que l’intérêt pour les formats haptiques s’est maintenant étendu à d’autres segments de population.

-Air of melty : De façon générale, miser sur l'émotion pour engager les consommateurs, c'est forcément tout bon ? Si non, quelles sont les erreurs à éviter ?

A.L : Miser sur l’envie des consommateurs de tester des solutions nouvelles et intuitives et toujours une bonne idée. L’émotion est une notion complexe à définir, mais réussir pour commencer à créer ce "déclic" est une bonne base. Il faut éviter l’écueil de la complexité : vouloir en faire trop et perdre l’utilisateur. Tout doit rester intuitif et naturel, pour ne pas interrompre une activité, mais l’accompagner, la ponctuer de façon ludique et agréable.

-Air of melty : Si vous deviez donner la recette d'un bon marketing sensoriel, quels ingrédients trouverait-on dedans ?

A.L : En trois mots : Simplicité, fluidité, pertinence. La créa doit servir le message de la campagne, l’invitation à l’interaction doit être claire et l’exécution sans accrocs. Nous proposons plusieurs idées de story-boards pour chaque campagne, afin que l’expérience produite soit parfaitement en phase avec le ton de la campagne. Il est aussi primordial de se souvenir qu’une campagne de publicité sensorielle reste une campagne media. La mise en place, le choix des data, du contexte de diffusion et de l’analyse en temps réel des résultats ne doit pas passer au second plan sous prétexte que le format est innovant.

-Air of melty : Un mot sur le partenariat avec Snapchat ? En quoi consiste-t-il et quelle est votre ambition ?

A.L : Adludio est le seul partenaire "sensoriel et haptique" de Snapchat présent en France. Le partenariat va élargir le portofolio d’expériences basées sur l’engagement que Snapchat offre aux Marques, permettant d’utiliser facilement des options créatives en phase avec le module SnapAd + web (webview). Nos formats permettent de renforcer l’expérience Snap Ads après le swipe down. La première campagne sensorielle pour Intel dans Snap Ads, (et la toute première dans un environnement social media) a réalisé de très bons résultats en termes d’engagement et de temps moyen passé sur le format Snap Ad + webview. Ce succès a été rapidement suivi par une campagne pour la marque Hellmann’s d’Unilever.

-Air of melty : Quels sont vos projets pour les mois à venir ?

A.L : Positionner Adludio en France comme l’expert de la publicité Haptique, auprès des annonceurs, des agencies et des acteurs de la chaîne programmatique. Lancer l’offre au CPE mais également "Adludio Direct", place de marché de créations de formats haptiques par un pool de designers sourcés dans le monde entier ! L’actualité d’Adludio devrait normalement être dense dans les prochains mois…

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Miser sur l'entertainment plutôt que sur l'interruption, la clé pour engager les Millennials ?
À lire aussi
Social Media Marketing : Socialbakers, "La relation entre marque et influenceurs doit être un échange d'inspirations" (EXCLU)
À lire aussi
Ethique, Confiance, qu'est-ce qui inciterait les Millennials à payer plus pour une marque ?
À lire aussi
87% des 18-24 ans fidèles à "au moins une marque"
À lire aussi
Conférence #çacartonne, "Sur les réseaux sociaux, il faut générer de l'émotion, pas du clic" (REPORTAGE)
Encore plus de contenus
Marketing il y a 2 jours

6 conseils pour réussir vos campagnes d'influence en 2020

En cette année 2020, le marketing d'influence dispose d'une grande puissance pour toucher la cible des 18-35 ans. Mais encore faut-il savoir comment créer une bonne campagne avec des influenceurs. Hivency et Agorapulse dévoilent quelques conseils bien utiles.

6 conseils pour réussir vos campagnes d'influence en 2020
Adludio, "La publicité ne doit pas interrompre une activité, mais l’accompagner" (EXCLU)
Pixel de tracking