E-Commerce : Un jeune sur deux déclare préférer faire ses achats en magasin, contre un sur trois en ligne

L'achat physique reste important.
Ecrit par

Alors que l’on pensait que le shopping en ligne représentait l’avenir du commerce auprès des moins de 35 ans, qui le sollicitent toujours plus, une étude de l’institut d’études BI Intelligence vient en fait de révéler que les jeunes restent très attachés aux boutiques physiques. Plus que les plus âgés !

Il y a quelques semaines, le service de paiement MerchantWarehouse semblait avoir en lumière une tendance incontestable : le shopping en ligne, les jeunes en raffolent. Ainsi, selon l’étude, un jeune sur trois voudrait pouvoir tout acheter en ligne, mais ne le peut pas puisque les marques sont en retard dans le e-commerce. Pouvoir tout acheter sans se déplacer, en quelques simples clics, est en effet le rêve de 40% des jeunes hommes ainsi que 33% des jeunes femmes de 18 à 34 ans. C’est une donnée que les marques ont tout intérêt à prendre en compte, étant donné le pouvoir d’achat que représente cette tranche d’âge, estimé à 200 milliards de dollars par an aux Etats-Unis. Oui mais voilà, la semaine dernière, une nouvelle étude changeait complètement la donne. L’institut Opinion Lab a révélé, via une étude la semaine passée, que 37% des jeunes préfèrent se rendre dans les centres commerciaux plutôt que d’opter pour l’e-commerce. La raison qui pousserait surtout les jeunes à privilégier le shopping physique, c’est le lèche-vitrine, pour 48% d’entre eux, toujours selon l’étude.

Aujourd’hui, l’institut d’études de Business Insider BI Intelligence vient de dévoiler les résultats d’une enquête menée aux Etats-Unis en mai dernier et qui s’intéresse aux comportements d’achats des différentes tranches d’âges caractérisant la population américaine. Parmi eux, l’institut a étudié les Millennials, alias la génération Y, composée de jeunes âgés de 18 à 33 ans et en est arrivé au constat suivant : les jeunes préfèrent bel et bien le shopping physique au shopping en ligne, encore aujourd’hui. Certes le e-commerce et le m-commerce sont en pleine expansion, mais c’est l’achat dans un point de vente physique qui prime encore chez les jeunes, plus que chez les 34-48 ans, qui sont, eux, plus nombreux à solliciter l’achat en ligne (49% en ligne contre 25% pour l’achat en point de vente physique). Surprenant, non ?

L’étude rapporte que 52% des jeunes déclarent préférer faire leurs achats de biens et services "en personne, dans un magasin" tandis qu’ils ne sont que 30% à déclarer préférer l’achat en ligne via un ordinateur. L’achat en ligne via la tablette recueille 4% des voix, tandis que l’achat via le mobile en recueille 5%. Contre toute attente, là encore, ce sont les 34-48 ans qui sollicitent davantage le commerce en ligne sur mobile, à hauteur de 12%. En tout cas, le rapport au mobile dans l’achat reste primordial chez les jeunes puisque, selon eux, la publicité sur mobile est synonyme de modernité et de qualité chez les 18-34 ans. Enfin, dernier point de l’étude, les jeunes se démarquent dans leurs préférences d’achat en sollicitant l’achat via un "appel passé au magasin", à hauteur de 8%, tandis que les plus âgés n’y ont pas du tout recours. Nouveau mode d’achat en vue ?

Crédit : BI Intelligence, X, etudiant.lefigaro.fr